La Creuse Agricole 21 novembre 2017 à 08h00 | Par P. Dumont

Un nouvel élan pour les agricultrices de Nouvelle‑Aquitaine

La Commission régionale des agricultrices de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine s’est réunie début novembre. De nombreuses actions ont été programmées pour les mois à venir par des participantes venues des quatre coins de la région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © P. Dumont

Motivées et pleines d’idées, les membres de la Commission régionale des agricultrices de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine se sont réunies au début du mois à Bordeaux. Elles en ont profité pour confirmer l’élection de leurs nouvelles présidente, Pascale Durudaud (23) et suppléante, Maryse Hounieu (64). L’objectif de la rencontre était de plancher sur les projets en cours et ceux à venir. Plusieurs fils rouges ont guidé les échanges : la formation, le « vivre ensemble », la place des femmes dans l’agriculture, etc. Certains projets sont d’ores et déjà sur les rails et parmi eux l’édition de deux livrets. Le premier, baptisé « Pourquoi j’ai osé » rassemblera des témoignages de femmes sur leur engagement syndical. « Nous avons beaucoup échangé sur les difficultés que nous pouvons rencontrer et qui peuvent freiner l’engagement, précise Pascale Durudaud. Il y a des lignes à faire bouger. » Un second livret « Bien vivre ensemble à la campagne » sera lui destiné au grand public via les enfants. Son objectif : réexpliquer l’agriculture aux familles urbaines nouvellement installées dans le milieu rural. D’autres actions pouvant être mises en place par les commissions départementales ont été abordées : marche pour Octobre rose, itinéraires gourmands dans des exploitations lors de la Semaine du goût, etc. Enfin, des formations sur la communication et en particulier les réseaux sociaux sont prévues en février ainsi qu’une surprise pour début 2019. Déjà de nouvelles pistes d’action se dessinent pour l’année à venir. La commission souhaite ainsi contribuer aux travaux initiés au niveau national entre la Commission nationale et le Service de remplacement. Il s’agirait d’étendre les missions pouvant être prises en charge par les salariés des Services de remplacement à des travaux annexes à l’exploitation : garde d’enfants, etc. La conduite d’une enquête sur la plus-value apportée par les femmes dans l’exploitation agricole mise en place dans les Deux-Sèvres pourrait également être étendue aux autres départements. Enfin, des échanges sont envisagés avec des femmes venant de d’autres secteurs d’activité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2186 | mai 2018

Dernier numéro
N° 2186 | mai 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui