La Creuse Agricole 19 novembre 2016 à 08h00 | Par JA23

Toujours pas de schéma cynégétique

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © T. Guillemot

Depuis deux ans, il y a des nombreuses concertations quant à la réalisation du schéma de gestion cynégétique pour la Creuse. Le schéma doit être rédigé par la fédération des Chasseurs de la Creuse en concertation avec le monde agricole et forestier.
Malheureusement, la proposition du schéma avancé par la fédération des Chasseurs de la Creuse ne convenait pas. Un des points de désaccord le plus probants est sans nul doute la question de l’agrainage. Pour ce qui est de la proposition de la fédération des Chasseurs de la Creuse, elle ne précise qu’une localisation de l’agrainage en milieu boisé en évitant la proximité des axes routiers et cultures appétences. Alors qu’au départ la volonté du monde agricole et sylvicole était d’interdire l’agrainage, aujourd’hui pour montrer sa bonne foi l’agrainage serait autorisée mais sous certaines conditions : que l’agrainage soit à une distance de 250 metres des terres agricoles (comprenant cultures et prairies) mais aussi des bâtiments. Mais également un affichage systématique des lieux, parcelles d’agrainage en mairie. La méthode mise en place pour cette pratique serait également de l’enfouir et non de l’éparpiller à la volée. Enfin l’agrainage sera autorisé du 15 avril à la date de l’ouverture de la chasse anticipé.
L’autre point de discorde entre chasseurs et professionnels agricoles et forestiers est la mise en place du PGCA du cerf. Anciennement le PGCA ne concernait que le sud du département, la proposition de la Fédération des chasseurs de la Creuse était d’étendre le PGCA à l’ensemble du territoire Creusois.
Il n’était pas concevable d’englober toute la Creuse malgré cela et avec l’envie d’arriver à un compromis équitable, il est proposé d’augmenter le PGCA du cerf en englobant la moitié sud de la Creuse tout en abaissant de moitié les points d’attributions par catégorie d’animaux.
La diminution des contraintes proposées sont significatives d’une envie d’arriver à un compromis favorable pour les deux parties.
Suite à la négociation, non sans heurts, est arrivé le vote du schéma. Le monde agricole et forestier n’a pas accepté le schéma tel quel car ses propositions ont été rejetées par la fédération des Chasseurs de la Creuse. L’administration n’a également pas non plus approuvé le schéma de gestion cynégétique. C’est donc naturellement que le document n’est encore pas adopté pour 2017. À signaler que la Creuse est le dernier département français à ne pas avoir de schéma de gestion cynégétique sur son territoire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2189 | juin 2018

Dernier numéro
N° 2189 | juin 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui