La Creuse Agricole 02 novembre 2016 à 08h00 | Par Richard Zizert

Bonne vente limousine

La station de Moussours, station de contrôle Qualités maternelles, ouvrait ses portes le 13 octobre dernier pour une présentation de descendances. La journée s’est conclue par la vente de vaches et génisses.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © RZ

Comme chaque année, la station de Moussours, reconnue pour le contrôle sur les qualités maternelles de ses animaux, organisait une vente de génisses et de vaches gestantes ou vides.

Une palette de choix attractive
Disséminées en lots selon leur âge, les vaches ont pu être examinées en détails par l’ensemble des visiteurs de la journée. Des éleveurs en race limousine venaient pour certains de départements voisins voir plus éloignés. Dans le détail, quatre-vingt vaches de trente-et-un à trente-quatre mois, gestantes ou non, et soixante-dix génisses de vingt à vingt-trois mois, gestantes ou vides, étaient proposées à la vente.
Près de cent cinquante agriculteurs ont participé à cette grande journée limousine. Après un tour d’horizon, les éleveurs avaient la possibilité de proposer un prix pour la ou les vaches qui les intéressaient, via un système d’enchères sous pli cacheté. Le plus offrant décrochait alors l’animal en question.

Toutes ont trouvé preneurs
Malgré une profonde crise agricole qui touche actuellement le secteur agricole, la vente de Moussours s’est révélée être un réel succès. Même si au final, on note une baisse du nombre d’enchères réalisées par les éleveurs, les cent soixante-cinq femelles présentées ont finalement été vendues.
Globalement, les prix de vente finaux sont quant à eux quasiment identiques aux années précédentes. Le prix moyen était d’environ de mille deux cent cinquante euros pour une génisse vide d’un an à un peu plus de deux mille euros pour une vache gestante. L’enchère la plus importante de cette journée,  d’un montant de trois mille quatre cent quatre-vingt-neuf euros revient à une vache qui rejoindra les pâturages de la Vienne.
Comme l’année passée, le bilan de cette vente est positif malgré un contexte agricole morose, rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle journée limousine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2190 | juin 2018

Dernier numéro
N° 2190 | juin 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui