La Creuse Agricole 11 janvier 2013 à 17h10 | Par A.M.

VIVEA - La délégation Centre en séminaire

Les élus VIVEA des régions Auvergne, Centre et Limousin se sont rencontrés, en fin d’année, à Moulins, dans l’Allier, pour un séminaire fédérateur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Journée d’échanges entre les élus Vivéa, dernièrement, à Moulins.
Journée d’échanges entre les élus Vivéa, dernièrement, à Moulins. - © La Creuse agricole et rurale

Les élus VIVEA sont des agriculteurs et des agricultrices représentant des organisations professionnelles territoriales constitutives de VIVEA : Chambre d’agriculture, FNSEA, JA, Coordination Rurale, Confédération Paysanne, CNCCMA. Le Centre et le Limousin étant régionalisés, les élus définissent la politique régionale de formation professionnelle continue des agriculteurs, en s’appuyant sur les élus des commissions consultatives départementales qui repèrent les besoins et contribuent à l’élaboration et à l’accompagnement des projets de formation. L’Auvergne étant encore organisée en 5 comités (1 comité régional et 1 comité par département), les élus définissent les politiques départementales de la formation professionnelle quand ils siègent au comité départemental, et la politique régionale en siégeant au comité régional.

 

Un séminaire basé sur l’échange
Après un tour d’horizon de l’actualité du fonds dans le cadre d’un échange avec Béatrice Dingli, Directrice Générale de VIVEA, les participants ont travaillé sur leur rôle d’élu VIVEA. Cette séance a fait prendre conscience de l’importance de la mission d’élu dans les orientations de la formation professionnelle et de la responsabilité de celui-ci dans l’évolution future de la profession. Il a aussi clarifié ses droits et devoirs, avec la nécessité de former les élus à assurer pleinement leurs fonctions. Des travaux sur la communication ont été conduits ensuite avec des pistes d’actions dans la besace à la fin du séminaire.
Les points forts du séminaire restent les échanges entre régions, entre VIVEA national et les régions, entre organes politiques et équipes techniques. Les élus n’ont pas vu passer le temps et ont acté le renouvellement de l’expérience sous 2 ans, avec déjà des pistes de travail à approfondir!

 

Ce qu’en pensent les présidents des comités régionaux
Eric Hardy, président du Comité Régional Centre : «le séminaire a permis de resserrer les liens entre régions, de comprendre nos différences, et de travailler ensemble, entre professionnels motivés, sur des thématiques de formation».
Brigitte Alanore, présidente du Comité Régional Limousin : «Le séminaire a permis de faire se rencontrer les élus VIVEA des autres régions mais surtout d’échanger. Nous avons mieux cerné notre rôle d’élu et mieux intégré les missions qui nous sont confiées. Nous avons pu aussi travailler sur les stratégies de communication que nous souhaitons mettre en place dans nos comités. Chaque région est repartie avec le projet de mettre en place un plan d’action au sein de son comité.»
Claude Vanneau, président du Comité Régional Auvergne : «Le séminaire nous a permis d’échanger sereinement avec la direction nationale de VIVEA. C’est intéressant pour nous, élus de l’Auvergne, de voir ce qui se fait dans les régions voisines, et auquel on n’a pas forcément pensé en Auvergne. De mixer les équipes politiques et techniques est aussi très intéressant mais trop rare!»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui