La Creuse Agricole 14 octobre 2009 à 10h45 | Par Pascal Deguilhem

Vie parlementaire - Conseil européen des ministres de l’agriculture : « Un panier complétement vide »

Question au Grouvernement du mardi 6 octobre, posée par le député dordognot Pascal Deguilhem, et à laquelle est associée Michel Vergnier, député-maire socialiste de Guéret.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les membres de l'opposition socialiste expriment au gouvernement leur mécontentement au sujet de la question agricole.
Les membres de l'opposition socialiste expriment au gouvernement leur mécontentement au sujet de la question agricole. - © D.R.

« Monsieur le président, ma question s'adresse à monsieur le ministre de l'agriculture et j'y associe mes collègues Michel Vergnier, Colette Langlade et Germinal Peiro.

Monsieur le ministre, vous revenez du conseil européen des ministres de l’agriculture le panier complètement vide.

A Bruxelles, aucune chance n'a été donnée à un relèvement du prix du lait payé aux producteurs. Le ministre suédois de l'agriculture qui présidait cette réunion a affirmé vouloir davantage libéraliser le marché laitier.

La seule proposition est la mise en place d'un groupe d'experts qui rendra ses propositions en juin 2010. Mais de qui se moque-t-on ?

La situation on la connaît. Les meilleurs experts vous les avez sous la main : ce sont les agriculteurs eux-mêmes. Allez-vous entendre leurs propositions pour sauver un secteur d'activités économiques aussi stratégique que l'automobile ou la banque.

Ils ne pourront pas attendre encore 9 mois. D'ici là, nombre d'entre eux auront disparu. Le temps des belles paroles est terminée, il faut agir par la preuve.

Monsieur le ministre, mesurez-vous bien la gravité de la situation ? Celle-ci est explosive, vous ne pouvez attendre !

Ce ne sont pas seulement les producteurs laitiers qui souffrent, même si aujourd'hui dans mon département les producteurs de lait vont faire les vendanges pour assurer la fin du mois. C'est une grande partie de notre agriculture paysanne qui est en détresse. Que leur proposez-vous ici et maintenant :
- sur les instruments de régulation des marchés agricoles ;
- que proposez-vous pour mieux organiser le marché en vue d'une meilleure répartition des marges tout au long de la filière ;
- que répondez-vous aux demandes de mesure d'urgence concernant les charges sociales et les différentes taxes ( TFNB, taxe carbone, TIPP) ;
- Allez-vous procéder et quand au versement des aides des différents plans d'urgence et de soutiens précédents ?
- que répondez-vous à leur demande d’harmonisation européenne sur les réglementations environnementales, sanitaires, sociales et fiscales pour assurer une concurrence équitable et loyale entre tous les États membres.

Vous le voyez, monsieur le ministre : mettre en place un système de régulation efficace des marchés agricoles garantissant des prix rémunérateurs pour les producteurs et donc stabiliser les revenus c’est ce qu'attend de vous la profession agricole.

Allez vous y répondre ? »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui