La Creuse Agricole 12 février 2020 à 07h00 | Par HC avec Optigen

Vente homogène pour Optigen

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Orio, issu du Lycée agricole de Challuy, a obtenu la meilleure enchère à 4 350 euros.
Orio, issu du Lycée agricole de Challuy, a obtenu la meilleure enchère à 4 350 euros. - © HC

Le vendredi 31 janvier, la station charolaise Optigen organisait sa 27e vente de reproducteurs charolais. Pour l’occasion, les techniciens avaient sélectionné 45 jeunes taureaux prometteurs et aux caractéristiques variées. La moitié des animaux étaient issus de lignées à vêlage facile et 18 étaient génétiquement sans cornes (tous hétérozygotes, soient la moitié des produits sans cornes).
Les traditionnels trophées ont été remis au lauréats, le premier de la station cette année est un fils d’Hibou provenant de chez Floquet Jean-Remy (23), le deuxième est issu du Lycée agricole de Challuy (58) au pedigree nouveau fils de Giono et enfin le troisième est un fils de Jules P APC provenant du Gaec du Verneau (36). Le trophée du meilleur sans corne revient au taureau du Gaec Dailloux (63) fils de Liban PP.
Les éleveurs et acheteurs potentiels ont très rapidement rempli les gradins et n’ont pas pu tous trouver place, une bonne partie restant à l’extérieur du bâtiment.
30 taureaux ont été vendus durant la vente à la palette pour une moyenne de 3 000 euros. Les prix ont été très homogènes, signe de la même belle homogénéité dans la sélection des techniciens. Un seul taureau a passé la barre des 4 000 euros, à 4 350 euros. Il s’agit de Orio, un animal de 14 mois né au Lycée agricole de Challuy (Nièvre), qui avait fait deuxième de la station. Ce taureau avait de toute évidence été repéré à l’avance par les éleveurs présents : son arbre généalogique est impressionnant et ses index très valorisants. Avec seulement 40 kg à la naissance, il est recommandé sur génisses et son GMQ de plus de 1 514g/j en ferme et 1 333g/j en station a de quoi séduire. Il part à l’EARL du Sauzier (23).
Après la vente, 4 taureaux ont été vendus à l’amiable.
Les quelques animaux qui n’ont pas encore trouvé preneur sont toujours disponibles sur le site de CCBE : www.ccbe.fr. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Raphaële Girault au 06 74 62 37 80 ou Nicolas Dupeux au 06 33 35 25 28.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2307 | novembre 2020

Dernier numéro
N° 2307 | novembre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS