La Creuse Agricole 29 avril 2015 à 08h00 | Par A.M.

Vente de la 4e série : la qualité plébiscitée

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Rep détient le record d’enchère de la série pour les RJ. Pour 10 100 euros il part dans l’Allier.
Jean-Rep détient le record d’enchère de la série pour les RJ. Pour 10 100 euros il part dans l’Allier. - © Interlim Génétique Service

Petite série par le nombre mais grande par la qualité. Ainsi pourrait se résumer cette 4e et avant-dernière promotion de la campagne 2014-2015 à la Station Nationale de Qualification de Lanaud à Boisseuil (87). 84 veaux nés entre le 24/12/2013 et le 03/03/2014 étaient ainsi proposés à la vente. Ils proviennent de 71 élevages issus de 24 départements. La Creuse est le principal apporteur (13) devant la Corrèze (12) et l’Aveyron (11). Côté élevage, le Gaec Rouchès (12) est une nouvelle fois à mettre au tableau d’honneur avec un grand chelem : 4 veaux qualifiés RJ ! Citons également que le père le plus représenté est Bavardage (RRE M) avec 4 produits. Cette série a connu un GMQ en station de 1,374 g/j. De l’avis de plusieurs techniciens, cette série est de très bonne qualité avec une très grande majorité de veaux de type mixte possédant un très bon compromis entre le développement squelettique et le développement musculaire.

Vente des taureaux Espoirs : un excellent bilan
Petite série par le nombre puisque 38 reproducteurs étaient proposés à la vente ce mercredi 8 avril 2015. Résultat exceptionnel puisque 37 d’entre eux ont trouvé acquéreur à un prix moyen de 3 146 euros. Des chiffres quasiment similaires à ceux de la même série un an auparavant : 30/30 à 3 203 euros de moyenne. Le record d’enchère du jour est pour Ichtegen à Jean-Philippe Brossillon (37) acheté 4 600 euros par le Gaec de Villechabut (23). Ce veau, fils d’Exclusif, lui-même qualifié Espoir à la Station, est un taureau complet avec un excellent quartier arrière, un bassin bien ouvert, une culotte longue et d’excellentes qualités de race. Côté génomique, il se situe dans le top 1 % sur son score Aptitude au Vêlage. 2 autres veaux se valorisent à 4 500 euros :
- July à l’EARL des 2 Censes (57) acheté par l’élevage Poinçon (79). Ce taureau génétiquement sans cornes a également été labellisé « Facilité de Naissance » sur ses scores génomiques,
- Jard à l’EARL Bruneau Martin (79), un petit-fils de Coluche (RJ), est fin d’os avec une cuisse large et rebondie. Labellisé « Facilité de Naissance » et « Aptitude au Vêlage », il part à l’EARL Ramonier (79).

Vente des taureaux RJ : des chiffres exceptionnels
Jeudi 8 avril, 43 taureaux « Reproducteur Jeune » ont défilé dans le ring des ventes du Pôle de Lanaud. La qualité était présente et les acheteurs ne s’y sont pas trompés. Le résultat de la vente atteste de cet état de fait avec, notamment, de nombreux acheteurs potentiels qui sont repartis bredouille. Tous les taureaux proposés à la vente ont trouvé acquéreur à une moyenne de prix remarquable : 4 995 euros. L’année dernière à pareille époque, 100 % des veaux avaient trouvé acquéreur (32/32) à 4 828 euros de moyenne.
Jean-Rep à Dominique Repplinger (57) détient le record d’enchère du jour : il part pour 10 100 euros chez Olivier Léna (03), un habitué de ces veaux à très fort potentiel génétique. C’est un animal volumineux, profond, doté d’une parfaite rectitude avec d’excellentes largeurs et épaisseurs musculaires dans le dessus. Il possède également un bassin très ouvert. Ce veau très complet a également une évaluation génétique en station très bonne : 108 en CRse, 105 en DMse, 114 en DSse, 108 en MOCR, 115 en AFse. Il a également obtenu le label génomique « Aptitude au Vêlage ».
Deux autres veaux franchissent la barre des 7 500 euros :
- Jocker au Gaec Lacour (24) prend la direction de l’élevage Pietro Riollo en Sicile pour 7 800 euros. C’est un taureau très complet, fils de Bavardage (RRE M) x Eleazar (RRE M) avec de très bonnes masses musculaires dans son dos et le quartier arrière, un bassin ouvert, de la finesse et des qualités de race.
- Jacob au Gaec Rouchès (12) part chez un producteur de veaux sous la mère, le Gaec Monteil (19), pour 7 700 euros. Ce fils de Bel-Orient (RRE M) x On-Dit (RRE M), de type mixte viande, a terminé major de sa promotion avec un IMOCR de 118. Puissant et harmonieux avec un excellent quartier arrière, il est très bon dans son dessus avec de solides aplombs.

Vigueur à l’export
Au total, sur les 2 ventes, 25 % des veaux partent à l’export (8 Espoirs et 12 RJ) : 6 en Espagne, 5 en Italie, 4 en Suisse (société Vianco), 2 en Pologne, 2 en Grèce, et 1 au Portugal.
La 5e et dernière série de cette campagne 2014/2015 sera proposée à la vente le mercredi 17 pour les Espoirs et jeudi 18 juin pour les RJ.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2209 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2209 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui