La Creuse Agricole 09 juillet 2010 à 16h56 | Par Agrapresse

Union européenne - Les Belges à l’aube de la grande réforme

La PAC après 2013, le secteur laitier et la politique de qualité seront les thèmes essentiels abordés par le conseil des ministres de l’agriculture de l’UE sous la présidence belge, au cours du second semestre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Yves Leterme (à droite), premier ministre belge, a pris la succession des Espagnols à la présidence du Conseil de l’UE.
Yves Leterme (à droite), premier ministre belge, a pris la succession des Espagnols à la présidence du Conseil de l’UE. - © D.R.

Pays lui-même divisé, la Belgique devra tenter de préserver l’unité de l’Europe à l’aube d’une grande réforme de sa quasi-seule politique commune : l’agriculture. De fait, au cours du semestre de présidence belge de l’UE, les ministres de l’agriculture poursuivront la réflexion sur l’avenir de la politique agricole commune (PAC) après 2013 (Conseil du 26 octobre), en tenant compte des échanges de vues qu’ils auront à ce sujet lors d’une réunion informelle du 19 au 21 septembre à La Hulpe, près de Bruxelles, ainsi que de la consultation publique dont le bilan sera dressé lors d’une conférence les 19 et 20 juillet.

 

Un débat d’orientation est prévu sur la communication consacrée à la PAC post 2013 que la Commission européenne doit présenter à ce sujet d’ici la fin de l’année (29-30 novembre, 13-14 décembre) et sur laquelle les Vingt-sept tenteront ultérieurement d’adopter des conclusions.

 

Le lait sur le grill

Les Vingt-sept examineront aussi les recommandations du groupe d’experts à haut niveau sur le lait en vue de l’adoption de conclusions (12 juillet et 27 septembre), puis un rapport intérimaire sur la gestion du régime des quotas jusqu’en 2015 que la Commission soumettra à la fin de l’année avec des propositions législatives (13-14 décembre).

 

Le débat sera par ailleurs lancé sur la révision de la politique de qualité des produits agricoles (13-14 décembre), une proposition de la Commission en la matière étant attendue pour la fin de 2010.

 

La présidence belge cherchera également à atteindre un accord politique sur des propositions d’amélioration et de simplification de la politique de développement rural (26 octobre). Dans les domaines phytosanitaire, vétérinaire et de la sécurité alimentaire, les ministres de l’agriculture se pencheront sur un rapport de la Commission consacré à la révision de la politique de santé des plantes.

 

Les politiques

Ils débattront aussi de la feuille de route 2010-2015 sur les encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) que doit soumettre la Commission, avec à la clef l’adoption de conclusions (29-30 novembre), et suivront de près le dossier des OGM (26 octobre) sur lequel leurs collègues chargés de l’environnement se pencheront le 14 octobre et le 20 décembre. Les autres points prévus à l’ordre du jour du Conseil agricole des Vingt-sept sous la présidence de la Belgique concernent : la dérogation accordée au monopole allemand de l’alcool (12 juillet), les régions ultrapériphériques (27 septembre ou 26 octobre), la distribution de denrées alimentaires au profit des personnes les plus démunies de la Communauté (27 septembre ou 26 octobre), le système de conseil agricole (29-30 novembre).

La présidence espagnole sortante satisfaite

 

« De nombreux défis ont jalonné ces six mois et nous nous y sommes attelés avec enthousiasme et avec un résultat final satisfaisant », a assuré Elena Espinosa, la ministre espagnole de l’agriculture, qui présentait le 28 juin le bilan de sa présidence du Conseil agricole à la commission compétente du Parlement européen. Selon elle, le plus important a été l’inclusion de la PAC dans la stratégie Europe 2020 pour l’emploi et la croissance(4). Des « progrès importants » ont été enregistrés en matière d’encouragement à la compétitivité et à la productivité du secteur, a également estimé Mme Espinosa, ainsi que dans la révision des instruments de gestion des marchés et des crises et pour l’amélioration du fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Elle s’est enfin félicitée d’avoir pu mettre en relief le rôle de la femme dans le milieu rural.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui