La Creuse Agricole 19 février 2018 à 08h00 | Par SC

Une semaine pour valoriser l’installation en agriculture

À l’occasion de la semaine du renouvellement des générations, Jeunes Agriculteurs a décidé d’investir fortement les réseaux sociaux pour communiquer largement sur les métiers de l’agriculture. Sébastien Mazalon, responsable installation à JA Aura revient sur l’opération.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SC

Vous avez démarré une période de communication autour de l’installation, avec la semaine du renouvellement des générations agricoles (RGA). Quel est le public visé et quels messages souhaitez-vous porter ?
Tous les échelons du réseau JA, des régions aux départements, ont été invités à communiquer positivement sur l’installation pendant le mois de février et spécifiquement pendant la semaine du RGA. Nous cherchons, par la publication d’une photo par jour sur les réseaux sociaux, à parler positivement des métiers de l’agriculture. Nous essayons de parler de tous les métiers, pas uniquement de celui d’agriculteur. Nous avons essayé de faire quelque chose de simple pour les JA dans les départements. Les réseaux sociaux ont un impact fort sur les jeunes publics. C’est un média intéressant pour faire la promotion de nos métiers. Il y a également de nombreuses animations sur les territoires en février avec des formations « Demain, je m’installe », où on explique aux potentiels porteurs de projet les enjeux, les dispositifs d’aide, etc.

JA était en Session nationale installation à Sète fin janvier, quel bilan en tirez-vous ?
La Session nationale s’est déroulée du 30 janvier au 1er février avec 140 responsables JA. Si les travaux ont été axés autour de deux thèmes, le maître mot a été « anticipation ». Pour réussir une cession d’exploitation, il faut avoir anticipé longtemps à l’avance, trois à cinq ans pour être prêt. Pour l’installation, l’anticipation est également une manière de lever plus facilement les différents obstacles. Nous avons ainsi travaillé sur la transmission des exploitations dans le but de faciliter les installations notamment pour l’accès aux capitaux et au foncier. Par ailleurs, nous réfléchissons à des incitations fiscales pour les cédants afin qu’ils puissent disposer d’une retraite convenable tout en proposant un coût de reprise de l’exploitation soutenable pour les jeunes. L’objectif est de conserver un modèle d’agriculture familial sans forcément courir à l’agrandissement ou aller vers des modèles industriels. Enfin, nous avons aussi travaillé sur le rapport d’orientation annuel de JA sur le thème « Autonomie et résilience » pour avancer des propositions pour donner les meilleures conditions aux jeunes pour qu’ils s’installent dans la durée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2181 | avril 2018

Dernier numéro
N° 2181 | avril 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous