La Creuse Agricole 10 juin 2018 à 08h00 | Par A.M.

Une nouvelle préfète pour la Creuse

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AM

Après le départ de Philippe Chopin pour de nouvelles missions préfectorales dans les Pyrénées-Orientales, la succession est désormais assurée par Magali Debatte nommée  préfète de la Creuse par le président de la République.
En prenant ses fonctions le 4 juin dernier à la préfecture de Guéret, elle poursuit un parcours professionnel très riche. Après avoir occupé plusieurs fonctions dans la préfectorale, elle a été successivement ingénieur militaire au service de la Marine Nationale à Brest, chargée de mission auprès de la DATAR, sous-préfète et directrice de cabinet du préfet du Maine-et-Loire, secrétaire générale de la préfecture de la Sarthe, conseillère budgétaire et modernisation au cabinet du ministre de l’Intérieur, et son dernier poste de secrétaire générale pour les affaires régionales auprès du préfet de la région Haut de France, avant d’être nommée préfète dans notre département.
À 49 ans, Magali Debatte est diplômée de la faculté des sciences de Brest avec un DEA d’électronique , puis de l’École nationale supérieure des techniques avancées de Bretagne en qualité d’ingénieur des Études et des techniques d’armement.
Parmi ses missions, Mme la Préfète entend bien poursuivre le travail engagé par son prédécesseur et notamment sur le plan particulier pour la Creuse et contribuer ainsi aux stratégies de développement du département. « La Creuse a des atouts à développer avec le concours des élus, mais aussi avec les creusois ».
Sortir des projets de développement, tel est l’objectif que s’est assigné Magali Debatte. Parmi ces objectifs, il y a la poursuite et l’accompagnement de l’action publique auprès des creusois avec des méthodes innovantes basées sur la co-construction d’un travail commun entre les élus et les citoyens.
Pour cette jeune préfète, « nous devons libérer les forces du département avec de l’ingénierie territoriale. La Creuse a des atouts à faire valoir et je m’emploierai pleinement pour les faire émerger » a-t-elle ajouté. Quant au secteur agricole, elle se dit « sensible » aux difficultés auxquelles sont confrontés les agriculteurs, et « souhaite être en contact avec eux pour mieux appréhender leur problématique ».
Malgré les nombreux dossiers de toutes natures qu’elle aura à traiter, politiques économiques et sociaux, Magali Debatte entend bien s’atteler à la tâche avec enthousiasme et énergie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2190 | juin 2018

Dernier numéro
N° 2190 | juin 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui