La Creuse Agricole 25 août 2018 à 08h00 | Par CB

Une entrevue constructive

La SAS Ferme de Saint-Martial, sur la commune de Saint-Martial-le-Vieux, a reçu la visite de Madame la Préfète de la Creuse vendredi 10 août dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CB

C’est sous un soleil radieux que la « Ferme des mille veaux », comme se plaisent à la nommer ses détracteurs, a accueilli Magali Debatte ainsi que ses services. Sous l’œil bienveillant des principaux responsables agricoles et élus politiques du département, la Préfète a renouvelé son soutien aux éleveurs durement touchés par l’incendie d’origine criminelle qui avait frappé la Ferme en fin d’année 2016. Devant le « courage des éleveurs à reconstruire » elle a réaffirmé que « le plan de mobilisation générale était toujours actif ». Une maigre consolation pour les éleveurs creusois qui attendent toujours de connaître les responsables de cet attentat même si, après plusieurs années de péripéties et de combats administratifs, la Ferme est aujourd’hui enfin opérationnelle.

Un modèle d’exploitation
La représentante de l’État dans le département a souhaité par sa présence « saluer un modèle d’exploitation interdépartemental ». En effet cette Ferme innovante regroupe trois grands pôles dont le but est de dynamiser l’économie du territoire : une ferme solaire de panneaux photovoltaïque, un atelier d’engraissement de bovins, et une unité de méthanisation. « Un véritable plan de développement stratégique de l’agriculture qui regroupe aujourd’hui une trentaine d’éleveurs qui voulaient associer bien-être animal, énergies renouvelables et plus-value économique » a précisé Pierre Chevalier, président de Haute Corrèze Communauté. Un modèle de projet d’avenir si l’on en croit le député et éleveur creusois Jean-Baptiste Moreau qui a réaffirmé que « ce type de projet ne peut qu’être favorable à l’économie agricole du territoire ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2201 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2201 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui