La Creuse Agricole 11 février 2015 à 08h00 | Par A.M.

Une convention pour le développement de l’agriculture biologique en Creuse

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Frédéric Gouzonnat, sous-directeur de la Chambre d’Agriculture, Sandrine Poisson, conseillère bio à la Chambre d’Agriculture, Pierre Chartron, agriculteur bio, Jacky Tixier, président commission bio, Patrick Bigouret, agriculteur bio, Jean-Philippe Viollet, président de la Chambre d’Agriculture, Yves Henry, élu Chambre d’Agriculture, Olivier Thouret, président du GAB Creuse, Dominique Nury, agriculteur bio, et Hervé Chandumont, agriculteur bio.
De gauche à droite : Frédéric Gouzonnat, sous-directeur de la Chambre d’Agriculture, Sandrine Poisson, conseillère bio à la Chambre d’Agriculture, Pierre Chartron, agriculteur bio, Jacky Tixier, président commission bio, Patrick Bigouret, agriculteur bio, Jean-Philippe Viollet, président de la Chambre d’Agriculture, Yves Henry, élu Chambre d’Agriculture, Olivier Thouret, président du GAB Creuse, Dominique Nury, agriculteur bio, et Hervé Chandumont, agriculteur bio. - © CDA 23

Le mercredi 28 janvier 2015, la Chambre d’Agriculture de la Creuse a organisé une réunion de la commission bio départementale. Cette commission bio est constituée d’élus de la Chambre d’Agriculture, d’agriculteurs, de représentants de l’association de groupement des producteurs biologiques de la Creuse (GAB Creuse), de conseillers agricoles, d’un représentant de la Direction départementale des territoires (DDT 23). Cette commission a pour objet de définir les futures actions de promotion de l’agriculture biologique dans le département. 
À l’occasion de cette réunion, une convention de partenariat a été signée entre le président de la Chambre d’Agriculture de la Creuse, Jean-Philippe Viollet et Olivier Thouret, président du GAB Creuse. Cette convention officialise la mise à disposition (à hauteur d’un mi-temps), de Sandrine Poisson, salariée de la Chambre d’Agriculture, pour animer l’association GAB Creuse. Cette mise à disposition permettra de concrétiser des projets de développement de l’agriculture biologique tels que la mise en place de groupes d’achats, la réalisation de support de communication, la constitution de groupes techniques thématiques...  
Pour Jacky Tixier qui assure la présidence de la commission bio départementale, il est important que les différents partenaires puissent travailler ensemble et dans le respect des différences de chacun, au profit des agriculteurs bio et du développement de l’agriculture biologique en Creuse.
Jean-Philippe Viollet ajoute, quant à lui, que la Chambre d’Agriculture se doit de travailler pour tous les agriculteurs, quelles que soient leur production et leurs pratiques agricoles.
Olivier Thouret exprime le souhait que « chaque structure puisse s’appuyer sur son réseaux en gardant en mémoire le seul et même objectif : celui de développer l’agriculture biologique dans le département ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2213 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2213 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui