La Creuse Agricole 09 mai 2022 a 07h00 | Par CF

Une convention de partenariat qui évolue

Abonnez-vous Reagir Imprimer
De gauche à droite : le sapeur de première classe Mathieu Bondieu, agriculteur à Peyrat-la-Nonière, Cécile Fournier, directrice du Service de Remplacement Creuse et le commandant Didier Jouanny, Chef du Service Développement du Volontariat Groupement Formation/Sport, développement du volontariat et citoyenneté du SDIS de la Creuse.
De gauche à droite : le sapeur de première classe Mathieu Bondieu, agriculteur à Peyrat-la-Nonière, Cécile Fournier, directrice du Service de Remplacement Creuse et le commandant Didier Jouanny, Chef du Service Développement du Volontariat Groupement Formation/Sport, développement du volontariat et citoyenneté du SDIS de la Creuse. - © HC

En plus des motifs de remplacement habituels (maladie-accident, congés maternité-paternité, mandat professionnel ou syndical, formation, congés) le Service de Remplacement Creuse travaille en étroite collaboration avec le SDIS 23 depuis 2018.
En effet, c'est à cette époque qu'une convention de disponibilité pour les agriculteurs Sapeurs-Pompiers Volontaires de notre département a été mise en place entre les deux structures. Cette convention nationale existe depuis 2016 et  se décline au niveau départemental.
Les Sapeurs-Pompiers Volontaires (SPV) constituent un élément clé du maillage du territoire permettant d'assurer des secours en tout point du territoire et à tout moment.
En Creuse, les Sapeurs-Pompiers Volontaires représentent 94 % de l'effectif de celles et ceux qui nous protègent. Ils nous portent secours 24h/24 tout au long de l'année.
Les Sapeurs-Pompiers Volontaires et professionnels sont répartis sur le territoire départemental dans 30 centres d'incendie et de secours. Ce sont des citoyens qui ont choisi de consacrer leur temps libre à prendre des gardes ou des astreintes et à se former afin d'assurer le secours à la population sur leur commune. Ils ont besoin de se former régulièrement. Cependant, il n'est pas simple pour un agriculteur sapeur-pompier de quitter son exploitation afin d'aller suivre une formation. En Creuse, ce sont 38 sapeurs-pompiers volontaires qui sont concernés.
Le partenariat engagé entre le Service départemental d'incendie et de secours de la Creuse et le Service de Remplacement Creuse permet aux agriculteurs de faciliter la formation nécessaire aux missions de Sapeur-Pompier, et de se faire alors remplacer sur leurs exploitations par du personnel qualifié et compétent.
Le SDIS 23 et le SR23 ne sont pas les seuls à s'être engagés financièrement auprès des agriculteurs sapeurs-pompiers. En effet, plusieurs collectivités, organisations professionnelles agricoles ou structures privées de notre territoire ont décidé de s'associer afin d'assurer le financement, par des partenariats.
La structure départementale peut compter sur le soutien financier du CERFrance centre Limousin, de la Chambre départementale d'Agriculture de la Creuse, de la FDSEA de la Creuse, du GDS Creuse, de Groupama Creuse, des Ets BL Pro et de la Région Nouvelle-Aquitaine.
Forts de cette première expérience, et afin de continuer à aider nos agriculteurs sapeurs-pompiers dans l'exercice de leur mission, un nouveau partenariat a été mis en place. Il leur permet de bénéficier de journées de remplacement liées aux interventions réalisées l'année d'avant. Ainsi un agriculteur qui aurait réalisé un certain nombre d'interventions se verra proposer de un à trois jours de remplacement, intégralement pris en charge grâce à la générosité de nos partenaires.
Enfin, et dans le but de rassurer nos agriculteurs sapeurs-pompiers qui s'absentent pour se former, il est possible d'embaucher le temps de la mission une personne qui connaît leur exploitation (voisin, ancien stagiaire, salarié déjà présent de façon partielle sur la structure). L'ensemble des démarches est alors réalisé par l'équipe administrative de l'association.
Développer ce partenariat en plus de la convention initiale va également permettre au SDIS23 de recruter des agriculteurs au sein des  centres de secours. En effet, sur le territoire creusois, les agriculteurs sapeurs-pompiers, qui ont une excellente connaissance du terrain, arrivent, en semaine et en journée, à se libérer plus facilement qu'un de leur collègue dont le lieu de travail serait par exemple assez éloigné de la caserne. C'est en leur donnant les moyens de se former qu'on les encouragera à poursuivre leur engagement. Ils continueront ainsi d'assurer avec courage et dévouement le secours à la population sur notre territoire.

Contacts :
- Service départemental d'incendie et de secours de la Creuse : Commandant Didier Jouanny : 05 55 41 43 05 ou 06 10 38 26 97 ; d.jouanny@sdis23.com
- Service de Remplacement Creuse : Cécile Fournier : 05 55 41 71 33 ; cecile.fournier@servicederemplacement.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2387 | juin 2022

Dernier numéro
N° 2387 | juin 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous