La Creuse Agricole 19 mars 2022 a 07h00 | Par ND

Une charte pour mieux se connaître et mieux se comprendre

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La Charte a été signée, sous l’œil attentif de Valérie Simonet, présidente du département, par Suzanne Varlet, présidente de l’association des consommateurs de la Creuse, par Pascal Lerousseau, président de la Chambre d’agriculture de la Creuse et par Nicolas Simonnet, l’un des deux coprésidents de l’association des maires de Creuse.
La Charte a été signée, sous l’œil attentif de Valérie Simonet, présidente du département, par Suzanne Varlet, présidente de l’association des consommateurs de la Creuse, par Pascal Lerousseau, président de la Chambre d’agriculture de la Creuse et par Nicolas Simonnet, l’un des deux coprésidents de l’association des maires de Creuse. - © CDA 23

Le 8 mars dernier, la Chambre d’agriculture de la Creuse, l’association des consommateurs et l’association des maires du département ont signé une « Charte de bienvenue en campagne creusoise ».
Destinée à mieux se connaître pour mieux s’apprécier, cette charte fait écho à l’installation de nouveaux habitants en Creuse, qui viennent y rechercher le calme et la tranquillité et qui sont quelquefois surpris par les bruits et odeurs qu’occasionnent les activités agricoles proches de leur domicile. D’un autre côté, les agriculteurs souvent « la tête dans le guidon » et ayant leurs habitudes de travail ne prennent pas toujours conscience des désagréments subis. Les maires, quant à eux, se retrouvent généralement en première ligne lorsque des conflits se déclarent.
Sur la base de ces constats, Pascal Lerousseau, président de la Chambre d’agriculture a souhaité rapprocher l’ensemble des acteurs, par le biais de leur représentant respectif, pour travailler à des engagements permettant une meilleure compréhension mutuelle tout en rappelant quelques principes de cordialité.

Des engagements de bon sens et de savoir-vivre
La Charte comporte un certain nombre de données concernant l’agriculture creusoise ainsi qu’un calendrier des principaux travaux agricole. Au-delà des règles de cordialités qu’elle rappelle, des engagements réciproques y ont donc été consignés. Les nouveaux arrivants, par la voix de l’association des consommateurs s’engagent, entre autre, à mieux se renseigner sur les activités agricoles avant de s’installer, de rester courtois et de rechercher un dialogue apaisé, de respecter le travail de leur voisin... De leur côté les agriculteurs, par le biais de la Chambre d’agriculture s’engagent à user de pédagogie, à limiter les désagréments, à veiller à respecter les différentes législations… Enfin, les maires représentés par leur association départementale s’efforceront d’être à l’écoute des uns et des autres, de faire respecter la loi, de tout mettre en œuvre pour maintenir des relations apaisées au sein de leur commune…
« Même si la charte ne réglera pas tout, elle permet d’amorcer un dialogue entre les nouveaux habitants en Creuse et les agriculteurs qui y exercent leur activité souvent depuis plusieurs générations » argumente Pascal Lerousseau avant de rajouter : « Le département a besoin de ces nouvelles populations pour revitaliser son territoire mais il a aussi besoin de ses agriculteurs qui sont les piliers de son économie. Il est primordial de favoriser la cohabitation entre les uns et les autres. Cette charte est bien une charte d’accueil comme son nom l’indique et ne se veut pas moralisatrice mais doit être un outil à la disposition de tous pour aider à ce que les choses avancent dans le bon sens et se passent bien ! ».

Les maires, médiateurs de la campagne
Les maires sont souvent les premiers interlocuteurs des nouveaux arrivants et ils ont donc un rôle pédagogique fort à jouer. Pour les aider dans cette tâche, la Charte s’accompagne d’un « guide de bienvenue » ainsi que d’une affiche à apposer dans leur local d’accueil. La charte quant à elle sera consultable sur place. Ayant également un rôle de conciliateur, il est du devoir des maires d’anticiper au maximum les éventuels conflits et d’intervenir le plus rapidement possible en cas de désaccord. Enfin, de par leur mandat, ils peuvent également prendre des dispositions au sein de documents d’urbanisme permettant d’éviter l’émergence de rivalités. Ainsi en favorisant la circulation des engins agricoles dans la commune ou en prévoyant des zones tampons entre nouvelles constructions et exploitations agricoles existantes par exemple, ils permettront de maintenir un climat propice « au bien vivre ensemble » dans leur commune.

Un document qui a fait l’objet d’une large consultation
Au-delà des signataires de la charte, la Chambre d’agriculture a adressé le document à un grand nombre de partenaires. Ainsi le Conseil Départemental, la Préfecture, la DDT ou encore les Communautés de Communes, la Chambre interdépartementale des notaires et bien d’autres encore ont été sollicités pour avis consultatif. Dans ce cadre, suite à la proposition d’élus du Conseil Départemental, l’appellation « L’esprit Creuse » lancée par l’instance dernièrement et qui s’inscrit dans un même ordre d’idée d’accueil au sein du territoire, a été rajoutée sur l’ensemble des documents de la Charte. Si les retours et suggestions ont été nombreux, tous les partenaires s’accordent à dire que cette démarche va dans le bon sens à un moment où, plus que jamais, l’unité doit primer sur l’individualisme.
La charte et les documents l’accompagnent sont consultables sur le site Internet de la Chambre d’agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2399 | septembre 2022

Dernier numéro
N° 2399 | septembre 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous