La Creuse Agricole 06 juillet 2022 a 07h00 | Par P. Dumont

Une année record pour les transactions foncières

Le 23 juin dernier à l'occasion de son assemblée générale, la Safer Nouvelle-Aquitaine tirait le bilan d'une année record pour le marché foncier régional. Également au coeur de l'actualité, le renouvellement des générations et le plan stratégique 2022-2025.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © P. Dumont

L'année 2021 aura été une année record pour la Safer. Après une année 2020 perturbée par la covid-19, le marché foncier néo-aquitain est en plein essor avec une augmentation de 20 % en moyenne sur tous les marchés au niveau des surfaces et +36 % en valeur. Si le m² de terre agricole n'a pas augmenté, ce dernier chiffre traduit une hausse des ventes de terrains bâtis et donc du marché des maisons à la campagne. Cette tendance observée fin 2020, conséquence directe de la crise sanitaire, se poursuit donc de plus belle. Si la majeure partie des acquéreurs sont originaires de la région, on note une très forte augmentation des acquéreurs de région parisienne (+94 %) et des autres départements (+72 %). Les départements les plus recherchés : la Dordogne, la Charente et la Vienne. Le marché forestier connaît lui aussi une forte progression avec une hausse des transactions de 27 % (+18 % de surfaces, +98 % en valeur). Là encore, les surfaces possédant du bâti sont en cause. Le foncier agricole, dynamisé par la reprise économique globale, connaît une augmentation des surfaces mises en marché et des transactions (+23 %). 85 347 ha ont été cédés en 2021 pour 1,415 milliard d'euros. Le marché des vignes est particulièrement dynamique (+24 % des transactions, +38 % des surfaces, +53 % en valeur).
Les responsables de la SaferNA sont également revenus sur le marché des parts sociales, constatant la stabilisation des notifications. À noter que l'adoption de la Loi Sempastous sur la régulation du foncier en décembre 2021 confère à la Safer une mission de contrôle administratif des transactions. Le but : s'assurer que les cessions partielles de parts sociales ne dépassent pas un seuil d'agrandissement significatif pour éviter l'accaparement des terres par des sociétés foncières et d'exploitation. En cas de fraude l'acte de cession sera déclaré nul. Cette nouvelle loi devrait aussi profiter à l'installation. Actuellement 46 % des surfaces attribuées par la SaferNA, soit plus de 7 300 ha, le sont pour des installations. À noter que l'an passé, 3 642 candidatures ont été étudiées.
Les responsables en ont profité pour rappeler les nombreux outils mis en place pour accompagner l'installation des jeunes : stockage et portage de foncier, assurance fermage, ... En 2021, la SaferNA a procédé à 1 934 acquisitions pour une surface de 16 397 ha. Seules 148 préemptions ont été exercées pour 811 ha, soit 0,21 % du marché foncier notifié. En outre, la plupart des acquisitions concernent des surfaces de moins de 10 ha.
Enfin, l'année 2021 a été celle d'un travail partenarial pour construire le Plan Stratégique 2022-2025. Tous les acteurs du territoire participant aux comités techniques ont été consultés pour partager vision et enjeux du terrain au service des territoires et pour les années à venir. Les constats sur la nécessité de mettre l'accent sur l'installation, la vigilance sur l'artificialisation des sols et la préservation de l'environnement sont unanimes. Pour y répondre, Patrice Coutin, président de la SaferNA résume l'objectif en deux mots « jouons collectif ». Un message qui devrait être répété tout au long de l'année, notamment au cours des douze conférences organisées dans les 12 départements.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2393 | août 2022

Dernier numéro
N° 2393 | août 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous