La Creuse Agricole 30 juin 2021 a 07h00 | Par A.M.

Une année en ligne

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le Top Price de la vente revient au Gaec Thibaud (87) avec Real, vendu pour une belle enchère de 14 600 € à l’Élevage Minder (Suisse).
Le Top Price de la vente revient au Gaec Thibaud (87) avec Real, vendu pour une belle enchère de 14 600 € à l’Élevage Minder (Suisse). - © France Limousin Sélection

La campagne 2020/2021 s’est achevée les 16 et 17 juin et a marqué l’histoire de la Station de Lanaud et de la race Limousine avec 100 % des ventes réalisées pour la première fois en ligne sur internet. Après 3 séries cohérentes et satisfaisantes, 120 veaux étaient finalement proposés à la vente (49 RJ, 66 Espoirs et 5 NQ) provenant de 87 élevages issus de 32 départements et du Luxembourg. Avec 32 veaux, les éleveurs corréziens étaient les plus représentés, devant les hauts-viennois avec 18 veaux et les creusois avec 9 veaux. Pour la 5e année, les Espoirs et les RJ étaient accompagnés des Génisses de Lanaud.

La vente en ligne, une nouvelle page dans l’histoire de la race limousine
La crise de la covid‑19 a conduit la race limousine à se mobiliser et à innover une nouvelle fois afin de proposer aux éleveurs des ventes aux enchères entièrement sur internet. Les 4 séries de cette campagne ont donc entièrement été vendues en ligne, fait marquant dans l’histoire de la race, qui n’a pas pu accueillir les éleveurs au sein du ring de Lanaud cette année.
Les équipes du Pôle de Lanaud espèrent pouvoir à nouveau recevoir les éleveurs dans les gradins pour la prochaine campagne, où idéalement vente physique et vente virtuelle seront associées afin de pouvoir répondre aussi bien aux attentes des éleveurs français qu’aux éleveurs étrangers.

Vente espoirs : Roitelet s’est envolé
La dernière vente « Espoirs » de l’année est très satisfaisante avec un taux de vente de 82 % et une moyenne d’enchères à 3 015 €. Ce sont donc 58 veaux qui ont trouvé acquéreur pour 71 mis à la vente. À noter que 27 ont été vendus à l’export, annonçant des acheteurs étrangers très actifs sur cette dernière série de la campagne, ce que les ventes du jeudi allaient confirmer. La vente aux enchères en ligne aura donc à nouveau favorisé la participation des acheteurs étrangers.
Le record d’enchère va à Roitelet (Nestoriu RJ x Henriette TA PS), né au Gaec Lebourg (23) qui rejoindra en copropriété l’EARL Grandidier et le Gaec Harle (57) pour 5 500 €. C’est un taureau volumineux, avec un dos tendu, large et épais, un bassin très ouvert et de bonnes qualités de race.
Autre belle enchère pour Raki, fils de Haled RRE VS sur Himalaya TA PS, né au Gaec Thibaud (87), acheté 5 200 € par l’Élevage Minder (Suisse). Ce taureau est de type mixte, très profond, avec une bonne longueur de corps et de bassin. Il a également une cuisse longue, large et descendue, ainsi qu’une très bonne finesse d’os.
Mention spéciale aux éleveurs de Haute-Vienne qui ont été une nouvelle fois été les plus actifs en achetant 4 taureaux Espoirs. Soulignons également la très forte implication des éleveurs étrangers, avec des exports partant pour l’Italie (1), la Belgique (2), la Grèce (2), la Lituanie (2), la Roumanie (4) et la Suisse avec l’achat de pas de moins de 16 jeunes taureaux !

Vente RJ : Real a marqué... les enchères !
L’affluence sur le site d’enchères ne laissait aucun doute : il s’agissait bien de la dernière vente RJ de la campagne ! Les acheteurs ont pu enchérir sur une promotion de grande qualité, composée de 49 jeunes reproducteurs. Très bons animaux, affluence en ligne et motivation ont permis d’atteindre 96 % de taux de vente, les taureaux mis aux enchères trouvant preneur à une moyenne très satisfaisante de 5 060 €.
Le Top Price de la vente revient au Gaec Thibaud (87) avec Real, vendu pour une belle enchère de 14 600 € à l’Élevage Minder (Suisse). Fils de Engy RRE VS (semences Interlim) sur Nana TA PS, Real est un taureau de type mixte avec beaucoup d’harmonie et une bonne tenue de dos. Côté génomique, il présente d’excellentes prédictions en lait et en Facilités de Naissance (Label Vêlage +).
Trois autres animaux passent la barre symbolique des 10 000 € :
- Radius, né au Gaec Ménard (44), vendu 10 900 € en copropriété à Jean-Martin Mairel et au Gaec de Hicourt (54). Ce fils de Lancelot TA PS (Bananier RR VS) sur Margarita RRE est très complet et élégant, il est long et tendu de dos. Son bassin est très ouvert, avec une cuisse longue et rebondie.
- Ramos, né à l’EARL de la Borie (19) qui est acheté par Giovanni Leonessi (Italie) pour 10 500 €. Fils de Ideo TA PS x Laila TA PS, c’est un taureau de type mixte très complet. Il est épais et large dans son dessus et son arrière-main, avec un très bon bassin.
- Rubis, né chez Didier Blondy (87), fils de Lover RRE VS (origines Neuf RRE M) sur Harpette RRE, est acheté 10 200 € par la Soc. Agr. Quinta do Bonflorido Lda (Portugal). Ce reproducteur est volumineux, puissant et très épais dans son dos et dans son arrière-main.
Les éleveurs de Creuse, de Loire-Atlantique et du Puy-de-Dôme se sont portés acquéreurs de 3 jeunes reproducteurs chacun. À noter également que près d’un tiers des animaux, soit 15 veaux, partent à l’exportation, en direction de la Hongrie (1), de la Belgique (2), du Portugal (2), de la Suisse (4) et de l’Italie (6).

Vente Génisses : Philippine au Portugal
À l’issue de la vente des RJ, les « Génisses de Lanaud » ont été proposées en ligne pour leur cinquième édition, et ont, comme à chaque fois, toutes trouvé un acheteur. 10 génisses ont été vendues à une moyenne de 3 900 €, en très nette hausse par rapport à 2020 (3 475 € de moyenne).
Le Top Price de cette vente revient à Philippine, née dans l’élevage Rolland 22, vendue 4 900 € au Portugal à la Soc. Agr. Quinta do Bonflorido Lda. Fille de Maestro MN Espoir, Philippine est une génisse volumineuse et puissante avec une rectitude parfaite, de la finesse d’os, de très bonnes qualités de race et un bassin très ouvert. Côté génomique, elle bénéficie du Label Vêlage + pour son « Aptitude au Vêlage ».
Deux autres génisses passent ou égalent la barre des 4 500 € :
- Pelote, née à l’EARL de Rieux Martin (16), vendue 4 800 € à la Soc. Agr. Quinta do Bonflorido Lda (Portugal). Cette fille de Jura RR VS est de type mixte, blonde et harmonieuse. Elle est profonde, avec une très bonne rectitude et de la finesse d’os.
- Pamela, née chez Régis Lequeux (36), fille de Marin HDL RJ, vendue 4 500 € à PA & PM Earley (Angleterre). Cette jeune femelle est blonde et harmonieuse et possède d’excellentes épaisseurs musculaires dans son dos et son arrière-main.

La Station Nationale de Qualification de Lanaud n’a une nouvelle fois pas démenti sa réputation hors de nos frontières puisque les éleveurs étrangers ont été particulièrement actifs lors de ces ventes. Pas moins de 9 femelles sur 10 proposées sont vendues à l’export soit 90 %. Ce sont donc 9 génisses qui partent diffuser l’excellence génétique française et prennent la direction de l’Angleterre (1), de la Belgique (2), de l’Italie (2) et du Portugal (4).La génisse restant dans l’Hexagone rejoindra quant à elle le cheptel de Eric Julien (69).
Félicitations à tous les éleveurs français et étrangers présents sur le site de vente aux enchères sur internet et très actifs pour cette 4e série, qui, malgré les difficultés sanitaires, ont montré qu’ils continuent de faire confiance à la génétique « Made in Lanaud » et de croire en l’avenir !
Quelques taureaux Espoirs restent en vente à des prix accessibles et tout éleveur intéressé peut contacter Interlim Génétique Service au 05 55 06 46 46 ou par email : interlim@limousine.org.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2365 | janvier 2022

Dernier numéro
N° 2365 | janvier 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous