La Creuse Agricole 03 août 2020 à 07h00 | Par Céline Alanord

Une 7e édition du marché nocturne qui a fait mouche !

Odeurs de viandes grillées, boissons locales, dégustations, confections de produits artisanaux et en prime le soleil : tout un ensemble qui a ravi les visiteurs de cette 7e édition du marché nocturne de la Commission des agricultrices de la FDSEA de la Creuse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© HC) La Ferme de Lavaurette © AM Les Délices de Lylou-Beille © AM La ferme de Tom © CA La Brasserie du Plateau © CA Le domaine de la bio'veillance © CA Distillerie Philippe Marais © CA O'fil des toiles © CA Clémica © CA Gaétan Thonnet © CA EARL Vignobles Moncla © CA La fermette de Bridier © AM Les Créas de Malo © HC Maelle's Bijoux © HC La Ferme de Montlebeau © HC Gaec des Muriers © HC Le Verger du Grand Murat © HC L'enchanteur des saveurs © HC Grenadines © HC Spiral'in © HC Utile Dulci © AM Mona'rt © AM Biquette Savon © AM

Mercredi 22 juillet, le parking de Courtille avait un air d’été et de fête. Cette année encore, la commission des agricultrices de la FDSEA de la Creuse a œuvré pour proposer aux visiteurs la découverte d’un large choix de producteurs et artisans locaux lors de son traditionnel marché nocturne. Malgré la crise sanitaire, ils étaient 23 producteurs et artisans locaux à s’être donner rendez-vous afin de promouvoir leurs productions et leurs savoir-faire. Dans le respect des règles sanitaires, les visiteurs et curieux masqués se sont succédé tout au long de la soirée ; de quoi donner le sourire aux membres de la Commission des agricultrices qui ont mis du cœur à l’ouvrage. Séverine Bry, présidente de la commission explique que « l’organisation de ce marché était importante et que l’idée de ne pas pouvoir le faire était presque inconcevable ! ». Un événement qui durant cette période trouble a permis d’insuffler un peu de légèreté tout en étant prudent « les gens en ont besoin et c’était une manière de continuer de mettre à l’honneur et de faire connaître nos petits producteurs et nos artisans ». Un « manger local » qui durant le confinement a su trouver ses consommateurs, friands d’une nourriture plus saine et plus proche d’eux. Le marché était aussi l’endroit rêvé pour les plus petits qui ont vite trouvé vers quel stand se tourner : Payette animation a fait des heureux avec ses maquillages hauts en couleurs, le dragon gonflable – gratuit – n’a pas désempli. Quant aux grands, ils ont eu de quoi s’occuper. Les producteurs et artisans ont proposé une large gamme de produits et de dégustations. Les visiteurs avaient aussi la possibilité de se rafraîchir et de se restaurer sur place, ce qui a été très apprécié « c’est convivial et ça fait du bien ! ». Les producteurs et artisans sont pour certains des habitués de ce rassemblement. Jessica Paterne, « Clémica » et Gaétan Thonnet s’accordent à dire que « ce marché est très bien organisé et que l’ambiance y est très bonne et très humaine ». Depuis respectivement 4 ans et 3 ans, Gaétan et Jessica sont des fidèles et vont semble-il le rester. « Je suis très touchée que les organisatrices entendent et prennent en compte nos demandes et nos souhaits d’une année sur l’autre » explique Clémica.
L’espace de marché a également été le théâtre de rencontres et de présentations politiques. Les nouveaux élus ont pu se croiser et discuter ensemble. Madame la mairesse de Guéret Marie-Françoise Fournier ainsi que Guillaume Viennois sont venus se promener et profiter de cette soirée. Christian Arvis et Séverine Bry, nouveau président et nouvelle secrétaire générale de la FDSEA de la Creuse ont pu échanger avec eux. Les présidents et directeurs de la Chambre d’Agriculture et de la FDSEA, ainsi que certains délégués cantonaux et représentants des JA qui ont eux aussi pris part à l’événement dans une bonne ambiance. La commission des agricultrices s’était entourée pour l’occasion de partenaires et de bénévoles qu’elles ne manquent pas de remercier : Crédit Agricole, Creuse Agricole et Rurale, GDS, Groupama, Conseil Départemental, MSA, Jeunes Agriculteurs 23, Agri 23, Services de remplacements, Gestelia, MarLim, Chambre d’Agriculture de la Creuse, La Ville de Guéret, et les Établissements frigoriste Vigneron.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2297 | septembre 2020

Dernier numéro
N° 2297 | septembre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui