La Creuse Agricole 10 janvier 2023 a 10h00 | Par Préfecure de la Creuse

Un premier foyer d'influenza aviaire détecté en Creuse

Abonnez-vous Imprimer
Les zones Influenza Aviaire Hautement pathogene (IAHP) en Creuse au 10 janvier 2023.
Les zones Influenza Aviaire Hautement pathogene (IAHP) en Creuse au 10 janvier 2023. - © HC

Un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène vient d'être confirmé ce 09/01/2023 dans une basse-cour hébergeant des poules, des canards et des dindes sur la commune de Flayat, dans le département de la Creuse.
Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d'autres élevages commerciaux ou non commerciaux, des zones réglementées de protection (ZP), de surveillance (ZS) ainsi qu'une zone réglementée supplémentaire (ZRS) sont mises en place dans un rayon de 3, 10 et 20 km.
La seule commune concernée dans le rayon de 3 km (ZP) est Flayat.
Les communes concernées par la zone de 10 km (ZS), outre Flayat sont : Basville, Beissat, Crocq, Magnat-l'Etrange, Malleret, Saint-Agnant-près-Crocq, Saint-Georges-Nigremont, Saint-Martial-le-Vieux, Saint-Maurice-près-Crocq, Saint-Merd-la-Breuille et Saint-Oradoux-de-Chirouze.
Les communes concernées par la zone des 20 km (ZRS), outre les communes citées précédemment sont : Clairavaux, Croze, La Courtine, Lioux-les-Monges, Le Mas-d'Artiges, Mautes, La Mazière-aux-Bonshommes, Mérinchal, Moutier-Rozeille, Néoux, Pontcharraud, Poussanges, Saint-Avit-de-Tardes, Saint-Bard, Sainte-Feyre-la-Montagne, Saint-Frion, Saint-Oradoux-prés-Crocq, Saint-Pardoux-d'Arnet, La Villeneuve, La Villetelle.
Dans ces périmètres, tous les lieux de détention de volailles et d'oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques. En particulier, les mouvements de volailles et autres oiseaux captifs sont interdits, sauf dérogations accordées par la direction départementale de la Protection des Populations (DDETSPP). La surveillance est également renforcée par la réalisation d'autocontrôles qui sont rendus obligatoires par arrêté préfectoral.
En cas de doute sur la santé de vos animaux, contactez votre vétérinaire sanitaire ou la DDETSPP au 05 55 41 72 26.
Par ailleurs, dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du virus, une opération de dépeuplement de la basse-cour concernée par le cas d'influenza aviaire est en cours. Les services de l'État, et notamment la DDETSPP, sont mobilisés aux côtés de l'éleveur.
D'une manière générale, et afin de limiter la diffusion du virus, qui peut avoir d'importantes conséquences économiques et de souveraineté alimentaire, il est rappelé à l'ensemble des professionnels de la filière volaille et aux particuliers que le niveau de risque épizootique vis-à-vis de l'IAHP est passé en niveau « élevé » depuis le 11 novembre dernier. Cette situation entraîne l'application de mesures renforcées de prévention pour les élevages avicoles et les basses-cours sur l'ensemble du territoire métropolitain.
Pour tous les acteurs de la filière, il s'agit de respecter strictement les mesures de biosécurité (notamment la mise à l'abri), sur l'ensemble du département et de rester extrêmement vigilants pour empêcher le virus d'entrer dans les élevages via la faune sauvage et les activités humaines et éviter sa diffusion entre élevages. Les mêmes recommandations s'adressent aux particuliers détenteurs d'oiseaux de basse-cour et d'ornement, comme mentionné dans le lien suivant : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers. Les services départementaux seront amenés à réaliser des contrôles sur le respect des mesures applicables du fait de l'élévation du niveau de risque. Une réduction des indemnisations en cas de non-respect par les éleveurs des règles en vigueur sera également mise en oeuvre.
La surveillance de la mortalité de l'avifaune sauvage est également renforcée et la découverte d'oiseaux sauvages morts doit faire l'objet d'une déclaration à :
- l'Office Français de la Biodiversité (OFB) : Tél. 05 55 52 24 81 ;
ou
- la Fédération départementale des chasseurs de la Creuse : Tél. 05 55 52 17 31.
Pour rappel, ce virus n'est pas transmissible à l'Homme, ni par contact avec les oiseaux, ni par consommation de viande de volailles ou d'oeufs.


Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2417 | février 2023

Dernier numéro
N° 2417 | février 2023

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Info FDSEA
» Indice des Fermages 2022
Indice des Fermages 2022