La Creuse Agricole 10 août 2010 à 10h36 | Par Thierry Michel

Travaux d’été - Attention au coup de chaleur pendant l’été

Un certain nombre de problèmes peuvent apparaître lorsqu’on est amené à travailler, pendant la période estivale, en étant exposé durablement au soleil.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le coup de chaleur peut être mortel. L’exposition prolongée aux forts rayons du soleil pendant l’été peut aussi provoquer d’autres accidents plus ou moins sérieux. Il faut donc connaître les risques et surveiller les symptômes.
Le coup de chaleur peut être mortel. L’exposition prolongée aux forts rayons du soleil pendant l’été peut aussi provoquer d’autres accidents plus ou moins sérieux. Il faut donc connaître les risques et surveiller les symptômes. - © D.R.

Attention ! C’est l’été. Mais les travaux à la ferme ne s’arrêtent pas pour autant. Qui plus est, les conditions de travail se compliquent singulièrement en raison de la présence plus longue et renforcée du soleil. Pour tous ceux qui doivent s’exposer durablement au soleil en raison de leurs activités professionnelles, il est un certain nombre de facteurs de risques et de signaux à surveiller pour éviter le pire.

 

Facteurs de risque

Comme dans beaucoup d’autres domaines, les individus sont inégaux devant la force des rayons du soleil, en raison de leurs différences morphologiques et de leur vécu. Chacun possède une capacité d’adaptation et de tolérance au soleil. L’acclimatation, sous l’effet d’une exposition répétée ou prolongée, s’acquiert généralement dans une période de 8 à 12 jours. Mais attention, à l’inverse, la cessation de l’exposition au soleil provoque une perte de cette tolérance, et ce de façon rapide. L’entraînement sportif, provoquant des efforts du point de vue cardio-vasculaire, respiratoire et sudation, ainsi que la condition physique des sujets, jouent aussi un rôle important dans la résistance aux chaleurs. Bien sûr, l’âge (les personnes âgées ont une tolérance assez faible au soleil), le genre (les femmes semblent posséder une résistance plus faible que les hommes), la masse corporelle (obésité et maigreur excessive sont des facteurs aggravant de l’intolérance) ainsi que le régime alimentaire et les traitements médicamenteux influent sur la capacité à supporter plus ou moins bien les rayons du soleil.

 

Risques

On distingue plusieurs risques pour la santé. D’abord la déshydratation : le corps humain est constitué à 65 % par de l’eau (soit environ 45 litres pour un sujet pesant 70 kg). Or, en période de forte chaleur on peut perdre entre 0,75 et 1,2 litre d’eau par heure. La déshydratation menace lorsqu’on perd 5 % et plus du volume d’eau de l’organisme. Autre risque, l’épuisement thermique, qui apparaît lorsque la vasodilatation cutanée provoque des altérations qui perturbent la dilatation des vaisseaux, provoquant chute de tension artérielle et réduction de l’irrigation du cerveau. Une conséquence plus grave est l’arrêt de toute sudation.

 

Coup de chaleur

C’est le danger extrême en cas de trop forte exposition. Le coup de chaleur est une urgence vitale, dès les premiers symptômes, et se manifeste notamment par une température corporelle interne supérieure à 40,6 °C (voir le tableau). Il peut se révéler mortel dans 15 à 25 % des cas et doit être pris en charge et soigné très rapidement pour éviter toute séquelle majeure.

Les effets de la chaleur prolongée

A part le coup de chaleur (niveau 4), on peut classer les effets du soleil sur l’homme de la façon suivante :

- Coup de soleil (niveau 1) : rougeur et douleur, œdème, vésicules, fièvre, céphalées ;

 

- Crampes de chaleur (niveau 2) : spasmes douloureux (jambes et abdomen), transpiration ;

 

- Epuisement (niveau 3) : forte transpiration, faiblesse, froideur et pâleur de la peau, pouls faible, température anormale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui