La Creuse Agricole 03 avril 2008 a 00h00 | Par Creuse Oxygène

Transmassif - Creuse Oxygène de retour sur Transmassif !

Alors que la préparation de la nouvelle édition de Transmassif se peaufine, les inscriptions vont bon train.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Ainsi 23 équipes sont d’ores et déjà en lice pour la Grande Traversée qui aura lieu du 13 au 19 avril prochain. Parmi ces formations, deux équipes entièrement féminines ont choisi de venir en découdre sur les sentiers du Massif Central. Une première pour le Grand Raid ! Pour venir compléter ce panel de filles 4 équipes mixtes s’alignent sur le raid.

Compétition au sommet

Qui viendra concurrencer l’équipe ERTIPS, vainqueur en 2006 et 2007 du Grand Raid du Massif Central ? Nul doute que la compétition sera accrue cette année. En effet 23 équipes sont en route pour la Grande Traversée, ce qui est un record dans l’histoire du raid ! Plusieurs formations peuvent prétendre au titre ou tout du moins au podium, tant ERTPIS semble intouchable. L’équipe de l’Ain HOLEY OUTDOOR EXPERIENCE (courant sous le nom de TSL OUTDOOR LA CLUSAZ en 2007), ainsi que SPORT NATURE VILLE LA GRAND seront sans aucun doute des concurrents de choix et auront à cœur de préserver leur classement 2007 à savoir 2ème et 3ème. Mais il faudra également compter avec les nouveaux tels que 400 TEAM, EXPE RAID ou encore CREUSE OXYGÈNE (5ème en 2006).

Creuse Oxygène

Jérôme Vadic, 35 ans, technicien Sylvain Picard, 35 ans Olivier Trumeau, 32 ans, ingénieur informatique Sébastien Trumeau, 31 ans, ingénieur d’études Cette équipe a obtenu des bons résultats dès ses débuts et progresse avec l’expérience. 5ème sur Transmassif 2006, le team entend bien améliorer cette performance en 2007. D’autant plus que Sylvain Picard, doté d’une forte expérience, a rejoint le team.

La traversée du Massif Central

Encore une fois les organisateurs de Transmassif ont su se frayer un passage entre les monts et vallées du vieux massif de la France. Depuis le départ inédit jusqu’à l’ascension du mythique sommet du Puy de Dôme, les raideurs en auront plein les yeux… Départ en ligne en canoë sur le Rhône pour cette onzième édition du raid ! Au cours de la première étape, un gros morceau attend déjà les compétiteurs car ils devront affronter les contreforts du Massif Central et gravir la montagne ardéchoise.

La seconde étape permettra de flirter avec la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée. L’occasion de courir et pédaler au pied du mont Gerbier de Jonc, source de la Loire, de naviguer dans le creux d’un cratère de volcan, de traverser des zones d’altitude et de gravir le point culminant de l’est du Massif Central : le mont Mézenc avec ses 1753 m d’altitude.

Le troisième jour, après une traversée des hauts plateaux, les raideurs rejoindront les gorges de la Loire Sauvage. Un trail d’exception avec deux passages à gué au long de la Loire, l’un des derniers grands fleuves sauvages d’Europe, conduira les raideurs jusqu’aux abords de Brives Charensax.

Le mercredi soir les raideurs repartiront de nuit pour une demi étape et un bivouac sur les hauteurs de la chaîne du Devès. Etape redoutable et redoutée, la progression de nuit se fera cette année, en VTT.

Le jeudi, les raideurs arpenterons le plateau du Devès séparant les gorges de la Loire et les gorges de l’Allier. Ils devront affronter leur plus grosse navigation de la semaine avec 15 km sur l’Allier.

Le vendredi sera l’étape de montagne. L’itinéraire amènera les raideurs au cœur du parc des volcans d’Auvergne avec de longs tronçons VTT dans les vallées et plateaux d’altitude de l’ouest du Cézalier. Massif du Sancy, chaîne des Puys et ascension du Puy de Dôme, tel est le cocktail prévu pour les raideurs lors de la dernière étape. Un itinéraire innovant, riche en paysages qui permet de naviguer sur deux des plus grands fleuves nationaux et l’affluent le plus sauvage de la Loire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2315 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2315 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS