La Creuse Agricole 05 mars 2020 à 07h00 | Par Christophe Le Maux-Dr Boris Boubet

Tiers-payant GDS Creuse, une mise en place pour les mouvements en deux temps

Le système tiers-payant actes et analyses permet à nos adhérents de bénéficier de tarifs préférentiels. Depuis le 01/10/2019, les analyses mouvements sont concernées et à partir du 01/03/2020 les actes vétérinaires vont également être intégrés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’organisation collective des GDS et le rapprochement des GDS 23 et 87 ont permis l’octroi par le LDA d’Ajain de tarifs préférentiels pour les analyses qui vont pouvoir s’appliquer aux mouvements avec l’extension du tiers-payant GDS Creuse à ce domaine. De plus, la prise en charge de 50 % par GDS Creuse, lors de l’utilisation du Billet de Garantie Conventionnelle (BGC) avec l’aide du Conseil Départemental, permet de limiter fortement le coût analytique.
L’organisation collective des GDS et le rapprochement des GDS 23 et 87 ont permis l’octroi par le LDA d’Ajain de tarifs préférentiels pour les analyses qui vont pouvoir s’appliquer aux mouvements avec l’extension du tiers-payant GDS Creuse à ce domaine. De plus, la prise en charge de 50 % par GDS Creuse, lors de l’utilisation du Billet de Garantie Conventionnelle (BGC) avec l’aide du Conseil Départemental, permet de limiter fortement le coût analytique. - © GDS Creuse

Le tiers-payant permet à nos adhérents de bénéficier d’un coût sanitaire réduit accompagné d’une simplification administrative. Le rapprochement des GDS 23 et 87 pour la réalisation des analyses par le Laboratoire Départemental d’Analyses (LDA) d’Ajain a permis une baisse significative des coûts d’analyses au 01/10/2019. Afin que vous puissiez bénéficier de ces tarifs préférentiels dans le cadre des mouvements, ce système a été étendu aux analyses mouvements dans un premier temps, il va l’être aux actes vétérinaires dans un second temps.

Le tiers-payant, base de notre système mutualiste…
Depuis notre création en 1953, nous entretenons des relations privilégiées avec les vétérinaires sanitaires et le Conseil Départemental, structure de tutelle du LDA. Pour les actes relevant des missions déléguées et confiées, les tarifs sont fixés annuellement lors de la commission bipartite, avec les représentants des éleveurs et des vétérinaires sous la supervision de la DDCSPP. Pour les analyses, notre partenariat avec le LDA vous permet de bénéficier de tarifs nettement diminués. Cela avait conduit à la mise en place de notre tiers-payant sur les actes de prophylaxie et les analyses correspondantes que nous payons directement et que nous vous refacturons déduction faite des aides.

… avec des tarifs encore plus avantageux depuis le 01/10/2019…
Depuis le 01/10/2019, le rapprochement des GDS 23 et 87 pour la réalisation des analyses par le LDA a permis une baisse significative des coûts facturés aux GDS pour la prophylaxie, mais l’impact pour nos adhérents sur les tarifs d’analyses pour les contrôles lors de mouvements de bovins était nul car en facturation directe LDA/éleveur. C’est pourquoi nous avons signé une nouvelle convention avec le LDA pour intégrer toutes les analyses mouvements dans notre tiers-payant. Cela implique pour nos adhérents une modification du système de facturation. Depuis le 01/10/2019, toutes les analyses « mouvements » sont payées par GDS Creuse au LDA. Début mars, pour les éleveurs concernés, ces analyses vont vous être refacturées, déduction faite des aides (aide de 50 % si vous avez utilisé un Billet de Garantie Conventionnelle (BGC)).

… et une intégration des actes à partir du 01/03/2020
À partir du 01/03/2020, notre système va s’étendre aux actes vétérinaires liés à un mouvement. Votre vétérinaire ne vous facturera plus aucune prestation en direct et c’est nous qui ferons l’avance de paiement. En retour, tous les deux mois, une facturation des analyses (conformément à la convention Conseil Départemental-GDS) et des actes vétérinaires (conformément à la commission bipartite) sera réalisée auprès des éleveurs concernés. La seule exception concernera la fourniture par le vétérinaire sanitaire de la tuberculine lors d’intradermotuberculination.

Des aides financières et techniques encore améliorées
Au-delà du tarif négocié avec le LDA, nous prenons en charge, avec la participation du Conseil Départemental, le dépistage systématique virologique BVD PCR et 50 % des frais des autres analyses lors de l’utilisation du BGC. Lors d’introduction, le coût analytique se situe ainsi autour d’une quinzaine d’euros à comparer à la valeur du bovin et aux risques sanitaires pour votre élevage. Rappelons que les mouvements restent un des principaux facteurs de contamination des cheptels et échangez avec votre vétérinaire sanitaire lors de chaque situation pour une prescription adaptée des analyses. Pour toute information complémentaire, contactez votre vétérinaire sanitaire ou nos services et venez nous rencontrer lors de notre journée « portes ouvertes » du 14 mars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2289 | juillet 2020

Dernier numéro
N° 2289 | juillet 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui