La Creuse Agricole 30 novembre 2006 à 00h00 | Par A.M.

Téléphonie - Bouygues Telecom dresse le bilan de son programme zones blanches dans le département de la Creuse

Bouygues Telecom vient de mettre en service huit sites de téléphonie mobile dans le cadre de la phase 1 du programme zones blanches sur le département de la Creuse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ces sites offrent l’accès aux services de téléphonie mobile et assurent la couverture des communes de Tardes, Champsanglard, La Villedieu, Saint-Sulpice- le-Dunois, Champagnat, Fresselines, Chéniers et Mortroux. D’ici la fin de l’année 2006, Bouygues Telecom prévoit d’ouvrir deux autres sites à Arfeuille-Châtain et Peyrat-la-Nonière. Ainsi Bouygues Telecom aura réalisé l’intégralité des sites qui lui ont été confiés dans le cadre de la phase 1 du programme sur le département. Bouygues Télécom a engagé une deuxième phase en complément pour permettre la couverture de 14 autres communes dans le département d’ici fin 2007. Quatre sites vont ainsi être mis en service avant la fin de l’année 2006.
Le programme de couverture des « Zones Blanches » La signature de la convention nationale du 15 juillet 2003(1) a marqué le lancement de la phase opérationnelle du plan d’extension de la couverture du territoire par les réseaux de téléphonie mobile. Ce plan se décompose en deux phases à l’issue desquelles plus de 3000 communes principalement situées en zones rurales auront accès aux services de téléphonie mobile proposés par les trois opérateurs. Le déploiement du réseau de téléphonie mobile en zones blanches s’effectue majoritairement en itinérance locale (2) mais aussi en mutualisation d’infrastructures (3), assurant la garantie d’une accessibilité au service quel que soit l’opérateur choisi. Ce vaste programme est le fruit d’une concertation sans précédent entre acteurs publics et privés pour offrir les services de téléphonie mobile à tous dans le cadre d’une politique d’aménagement du territoire. (1) - La Convention Nationale de mise en œuvre du plan d’extension de la couverture du territoire par les réseaux de téléphonie mobile a été adoptée le 15 juillet 2003. Les signataires sont l’Etat, l’Autorité de Régulation des Télécommunications, l’Association des maires de France, l’Assemblée des départements de France et les trois opérateurs de téléphonie mobile. (2) - Itinérance locale : un seul opérateur installe les antennes et les équipements télécoms et accueille sur son réseau les clients de tous les opérateurs de téléphonie mobile. (3) - Mutualisation d’infrastructures : une infrastructure est partagée entre plusieurs opérateurs : chaque opérateur présent sur le site installe ses propres antennes et équipements télécoms et dessert ses clients.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui