La Creuse Agricole 20 septembre 2021 a 07h00 | Par P. Dumont

Tech Ovin fait la part belle à l’innovation

Pour ce premier salon de la rentrée, la pluie s’était invitée à Tech ovin. Pour autant, étudiants, éleveurs, exposants, responsables, professionnels de la filière, tous semblaient heureux de se retrouver après de nombreux mois sans pouvoir le faire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © P. Dumont

Premier salon de la rentrée, Tech Ovin s’est déroulé les 8 et 9 septembre à Bellac (87). Le pass sanitaire requis pour pouvoir accéder au salon n’a pas découragé les visiteurs venus aussi nombreux qu’à l’habitude, et notamment les élèves des lycées agricoles. « Le renouvellement des générations est dans notre ADN, a souligné le président du salon, Claude Souchaud. Tech Ovin permet aux jeunes de découvrir et d’espérer dans la filière ovine ». Tout était réuni pour que les visiteurs découvrent la filière ovine dans son ensemble. Outre les pôles techniques (Travail, Chiens de troupeau, Herbe et revenu, …), une large part était attribuée au pôle Lait, initié en 2017 et coordonné par la jeune association à vocation interprofessionnelle France Brebis Lait (FBL) en lien avec le Comité National Brebis Laitière (CNBL). Nouveau cette année, le village connecté a rassemblé toutes les nouvelles technologies existantes et en développement permettant de faciliter le travail de l’éleveur. Un métier qui se modernise donc et qui a besoin d’investir pour demain. « 85 % des brebis occupent aujourd’hui des territoires difficiles et l’élevage ovin est essentiel à leur activité, a rappelé Michèle Boudoin, présidente de la FNO, nous comptons sur l’accompagnement de la Région dans le cadre du second pilier de la PAC ». Alain Rousset, qui a inauguré le salon, n’a pas manqué de réaffirmer son soutien à Tech Ovin. Il a également indiqué que la transition agroécologique devait s’accélérer. « Au vu du changement climatique, nous n’avons pas le choix, a expliqué le président de Région. Cette transition suppose des sauts technologiques. Elle sera accompagnée par la Région, les chambres d’agriculture, l’INRAE, etc. ». Parmi les projets mis en avant par Alain Rousset, la création d’une école vétérinaire en Haute-Vienne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2352 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2352 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous