La Creuse Agricole 28 octobre 2009 a 08h39 | Par FDSEA - JA de la Creuse

Syndical - Pourquoi nous boycottons les convocations de l'Administration ?

La Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs de la Creuse restent actifs sur le terrain syndical pour aider le monde paysan à redresser la barre le plus vite possible.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
FDSEA 23
FDSEA 23 - © D.R.

Dans le contexte agricole tel que nous le connaissons, les solutions d'urgence tardent à venir de la part de nos responsables politiques.

A la mesure du désarroi, le manque de lisibilité et de perspectives d'avenir pour notre agriculture ne fait qu'accroître le mal-être paysan.

Face à cette situation, si la profession agricole s'est positionnée fortement pour un boycott des CDOA, cela s'explique pour plusieurs raisons : d'une part, comment des responsables professionnels agricoles peuvent-ils cautionner des installations et valider un avenir professionnel à des jeunes, alors que l'Etat, lui-même, n'est même plus en mesure d'assumer ces missions d'accompagnements auprès de ces mêmes jeunes ? Comment définir un avenir professionnel sans que préalablement, aucune perspective et lisibilité d'avenir ne soit offerte à ces jeunes ?

Mais, bien au-delà de ces orientations futures, dans un avenir opaque, les enveloppes financières sont elles suffisantes, à la hauteur des besoins ?

Pour toutes ces raisons, il n'appartient pas à la FDSEA et au JA de s'engager dans un marché de dupe et surtout pas à la place de l'Etat, qui doit assumer son rôle régalien. Mais, par contre, il nous appartient de dénoncer son laxisme et son désengagement. De ce fait, notre participation ne se justifie plus, avant que de nouvelles règles soient clairement établies.

Alors, à ces jeunes en phase d'installation et qui pourraient pâtir de ces retards, qu'ils ne rejettent pas la responsabilité de ces incohérences sur la profession agricole, davantage préoccupée à soutenir leur avenir, mais bien, à ceux qui se défilent devant leurs responsabilités, tant sur le plan financier que politique.

Si les responsables agricoles restent conscients de la perturbation que cela peut engendrer sur certains projets, ne vaut-il pas mieux recadrer les bases d'une installation réussie, plutôt que de voir une installation sans réelle perspective d'avenir.

Jeunes agriculteurs 23.
Jeunes agriculteurs 23. - © D.R.

Communiqué de presse FDSEA-JA de la Creuse

Il y a urgence !

Comme chaque année, la mise en œuvre des contrôles sur les exploitations agricoles conduit à des retards de paiement des compensations dues aux éleveurs dans le cadre de la PAC.

C'est ainsi que de nombreux agriculteurs creusois qui auraient du recevoir une avance de paiement des Droits à Paiement Unique, obtenue par la FNSEA et JA au 16 octobre, se retrouvent à devoir attendre le 2 décembre prochain !

Cette situation est tout simplement inacceptable ! Face à une crise sans précédent qui touche l'ensemble des productions agricoles, comment peut-on laisser des exploitations et des familles dans des situations financières aussi fragiles voire catastrophiques pour certains ?

Nous en appelons aux pouvoirs publics et à l'Europe pour que soit rapidement versé ce qui est dû.

Quand les situations les plus dramatiques auront conduit à des actes irréversibles, il ne restera que les regrets !

Philippe Monteil, président de la FDSEA 23
Christophe Alabergère, président de JA 23

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2336 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2336 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous