La Creuse Agricole 03 février 2010 à 15h44 | Par Coopérative forestière Unisylva

Sylviculture - Nette reprise sur les ventes de bois résineux

La coopérative Unisylva a réalisé sa vente d’automne dernièrement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La qualité du martelage et l'estimation garantissent au propriétaire les meilleurs prix.
La qualité du martelage et l'estimation garantissent au propriétaire les meilleurs prix. - © D.R.

La coopérative forestière Unisylva a réalisé dernièrement sa vente d'automne à Châtel Guyon (63). Cette vente était dédiée presque exclusivement aux résineux : 43 articles sur les 51 proposés pour un volume de 27 269 m3.

La demande a été forte. Elle est soutenue par un besoin des professionnels de la première transformation de reconstituer leur stock. Le très faible taux d'invendu (1 lot sur 51) et le nombre d'offres par lot (jusqu'à 10 offres et en moyenne 5) attestent d'un vrai signe de reprise comme en témoignent les prix moyens enregistrés. Il est à noter que les prix sont obtenus suite à une estimation du volume et de la qualité pied par pied associée à une vente aux enchères contactant un très grand nombre d'acheteurs venant de l'ensemble du territoire national.

Pourcentage d'augmentation des prix avec pour référence automne 2008

Les prix des douglas de plus de 2 m3 progressent de 15 à 20 %. Les prix des épicéas communs de plus de 1 m3 progressent de 15 à 20 %. Les prix des épicéas de Sitka de plus de 1,2 m3 enregistrent quant à eux une progression de +10 % à + 15 %. Les prix des sapins pectinés de plus de 1 m3 enregistrent une hausse plus modérée de + 5 %.

Ces hausses ont bénéficié à toutes les essences résineuses utilisées en particulier dans les bois de charpente. Les lots à dominante emballage restent moins convoités.

L'incorporation d'un seuil minimal de bois dans les constructions publiques permet aux résineux et en particulier au douglas de se développer sur le marché du bois matériau grâce à ses qualités de résistances et de durabilité.

Les propriétaires forestiers doivent profiter de cette hausse pour commercialiser des lots qu'ils avaient laissés en attente. Cette réactivité leur permettra de bénéficier d'un marché de nouveau porteur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui