La Creuse Agricole 09 février 2013 à 08h28 | Par Christian Petit

Suivi sanitaire des chevaux de traits - Des résultats favorables

La section équine de GDS Creuse s'est réunie ce 24 janvier pour faire le bilan du suivi sanitaire collectif et programmer la campagne à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Malgré une situation difficile pour l'élevage de chevaux de trait (déclin des populations en Creuse : passage de 1500 juments en 2008 à 500 aujourd'hui), les participants à la section équine ont exprimé unanimement leur volonté de maintenir le contrôle MCE et AVE des étalons. Le maintien d'une situation sanitaire favorable avec un système pragmatique et peu coûteux s'avère encore plus nécessaire dans ce contexte. La prochaine journée de présentation des étalons de trait se déroulera à Chénérail
Malgré une situation difficile pour l'élevage de chevaux de trait (déclin des populations en Creuse : passage de 1500 juments en 2008 à 500 aujourd'hui), les participants à la section équine ont exprimé unanimement leur volonté de maintenir le contrôle MCE et AVE des étalons. Le maintien d'une situation sanitaire favorable avec un système pragmatique et peu coûteux s'avère encore plus nécessaire dans ce contexte. La prochaine journée de présentation des étalons de trait se déroulera à Chénérail - © Syndicat des éleveurs de chevaux de trait 23

Pour répondre aux spécificités et aux besoins de chaque espèce, différentes sections spécialisées existent au sein de GDS Creuse. Pour les équins, l'action concerne les éleveurs de chevaux de trait en collaboration avec le syndicat des éleveurs de chevaux de trait de la Creuse.

Une coopération des différents intervenants sanitaires chez les chevaux de trait

Nous avons mis en place une section équine en 1996 face aux épisodes de métrite contagieuse équine survenus de 1996 à 1998 dans le département. Son objectif principal est le contrôle des étalons utilisés en monte publique afin d'éviter la propagation de maladies et ainsi protéger les juments. Fortement appuyée sur le syndicat des éleveurs de chevaux de traits de la Creuse, nous réunissons dans cette section les différents intervenants impliqués dans la gestion sanitaire des chevaux lourds : le service santé animale de la DDCSPP, le laboratoire départemental d'analyses (LDA), les vétérinaires, l'union des éleveurs de chevaux de trait du Limousin (UTL).

Une prévention vis à vis de la métrite contagieuse équine (MCE) et de l'artérite virale équine (AVE)

La MCE est une maladie bactérienne transmissible sexuellement par la semence d'un étalon infecté. Les juments infectées développent une endométrite. Leur fertilité peut en être altérée. Les juments gestantes transmettent la bactérie au foetus pouvant entraîner des avortements, des mortalités en bas âge.
L'AVE est une maladie virale qui a provoqué une épizootie en Normandie durant l'été 2007 (plus de 200 chevaux touchés), avec un épisode de fièvre, des symptômes locaux sur des adultes et des mortalités de poulains de moins d'un mois. La contamination intervient par voie respiratoire (1 milliard de virus environ par ml d'écoulement nasal), par voie sexuelle (voie vénérienne directe ou insémination par du sperme congelé ou réfrigéré) ou de manière indirecte par le matériel de soin ou d'élevage (barre de monte, tord-nez, etc.).La prévention par rapport à ces deux maladies implique le dépistage chez les étalons, de nombreux stud-books ont intégré leur contrôle.

En Creuse, une obligation de dépistage MCE et AVE pour tous les étalons de trait...

La MCE et l'AVE constituent des risques sanitaires majeurs pour lesquels une prévention collective est essentielle comme l'ont montré, par exemple, les épisodes creusois 1996-1998 de MCE ou l'épisode 2007 d'AVE. Face à ces menaces, une réglementation nationale impose le contrôle systématique des étalons vis à vis de ces deux maladies  sauf pour les races de trait et les poneys, essentiellement pour des raisons de faisabilité et de coût. Pour les chevaux de trait, la situation est variable suivant les races. Certains stud-books imposent ce dépistage dans leur règlement intérieur, d'autres non. Face à cette situation, afin de perpétuer la bonne situation sanitaire de notre département, la section équine de GDS Creuse du 04 novembre 2008 a demandé la prise d'un arrêté préfectoral rendant obligatoire le dépistage de la MCE et de l'AVE sur l'ensemble des étalons de trait réalisant de la monte publique en Creuse.


[...]
La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 8février 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2204 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2204 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui