La Creuse Agricole 25 juillet 2013 à 00h00 | Par Aurélien Legrand/Dr Didier Guérin

Suivi de Farago Creuse - Une progression continue, signe de reconnaissance

GDS Creuse a fait le bilan annuel d'activité de sa filiale de services, Farago Creuse. Sa mission première est de faciliter la réalisation des missions sanitaires de GDS Creuse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Notre mission première en élevage reste la possibilité pour chaque éleveur de pouvoir disposer au choix, d'une part, de services ou, d'autre part, de produits, pour la mise en place et la réalisation des objets © GDS Creuse Depuis son installation en 2011, votre fréquentation de notre magasin est en constante progression, ce qui confirme son intérêt a posteriori. Les secteurs « petit matériel d'élevage », « clôtu © GDS Creuse

Comme chaque année, GDS Creuse, lors de son bureau du 4 juillet, en tant qu'associé unique de la SARL Farago Creuse, a étudié le bilan et les perspectives de sa filiale de services.
Une filiale au service des éleveurs, collectivités, entreprises et particuliers
En 1995, GDS Creuse a créé une filiale de services, avec pour objectifs la reprise des activités, leur renforcement et élargissement afin d'améliorer la prévention sanitaire en élevage, le bien-être des animaux et faciliter les interventions. Depuis, l'évolution est constante avec un passage du nombre de salariés de 1 à 8 et du chiffre d'affaires de 70 000 à 760 200 euros. Nous avons fait évoluer nos activités avec de nouvelles offres et une diversification de notre clientèle hors élevage (collectivités, mairies, entreprises et particuliers). Depuis 2011, un magasin est à votre disposition pour vous présenter notre large gamme de produits. Nous faisons évoluer constamment notre panel en fonction de vos besoins avec une constante recherche d'un rapport qualité/prix optimum.
Le parage et l'écornage : des secteurs historiques en progression
Le nombre de parages a augmenté significativement avec plus de 4 200 parages réalisés en 2012 contre moins de 2 500 en 2002. Une gestion plus préventive avec plus d'animaux par passage est observée. Pour l'écornage adultes, l'activité diminue légèrement, avec encore 1 559 écornages réalisés en 2012 (1 682 en 2010). À l'inverse, l'écornage veaux poursuit sa progression. Cette prestation est destinée à l'accompagnement des éleveurs avant qu'ils ne réalisent l'écornage eux-mêmes. Comme pour toutes nos activités, nous vous proposons le service ou le matériel (kit écornage).
Une forte satisfaction pour la dératisation, une utilisation très insuffisante de la désinfection
Les activités 3D (dératisation, désinsectisation, désinfection) constituent un pilier de notre activité avec plus de 40 % du chiffre d'affaires. Mesures sanitaires de base, elles s'avèrent encore sous-utilisées malgré leur apport reconnu. En dératisation, le nombre de contrats (750) augmente avec un taux de reconduction proche de 100 %, témoin d'une satisfaction avec un apport vis-à-vis de l'impact sanitaire et des autres conséquences (consommations et souillures d'aliments, dégradations de matériels et des bâtiments). Les désinfections réalisées sont en regrettable diminution, malgré leur intérêt sanitaire majeur dans les locaux contaminés et une prise en charge de 50 % par GDS Creuse.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 19 juillet 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui