La Creuse Agricole 30 juin 2018 à 08h00 | Par A.M.

Soutien syndical des producteurs d’oléagineux et de protéagineux

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arnaud Rousseau, président de la FOP.
Arnaud Rousseau, président de la FOP. - © Marine Guillaume

Le courrier reçu à la FDSEA 23 de la part de la Fédération Nationale des Producteurs d’Oléagineux de Protéagineux n’est pas commun et mérite d’être largement souligné et salué.
La FOP tient tout particulièrement à remercier la FDSEA 23 très chaleureusement pour notre mobilisation dans le cadre des opérations menées par la FNSEA et les JA pour dénoncer les distorsions de concurrence.
Pour la FOP, cette mobilisation a permis d’obtenir des avancées importantes :
- Elle a d’abord replacé l’agriculture, en tant que secteur stratégique pour notre pays, au cœur des débats nationaux et de l’attention du Gouvernement ;
- Elle a ensuite permis d’obtenir l’appui de nos concitoyens avec, de leur part, un nouveau regard porté sur nos métiers ;
- Enfin, elle a remis l’économie et la compétitivité au centre des attentions.

« Ces avancées sont les vôtres et celles de tout le monde agricole. Elles sont aussi, plus spécifiquement, celles de notre filière oléoprotéagineuse.
Au niveau européen, nous avons réussi à faire entendre notre voix et notre position en faveur d’une interdiction des importations d’huile de palme pour la production de biocarburants. La FOP a ainsi contribué activement à placer l’enjeu des distorsions de concurrence au centre du débat communautaire. Quant aux importations de biodiesel d’huile de soja argentin, elles sont aujourd’hui encadrées du fait des procédures initiées par la Commission suite à notre mobilisation collective.
Au niveau national, deux arrêtés permettent l’utilisation de deux nouveaux carburants, le B 10 et le B 100, lesquels contiennent respectivement 10 % et 100 % de biocarburant d’origine agricole issu de nos productions. Aux côtés des 7 % de biodiesel déjà incorporés et distribués à la pompe, ces avancées confortent les débouchés de nos graines. De plus, l’exonération fiscale destinée à produire un effet de levier sur la production a été portée à 5 ans pour le B 100, ce qui donne une visibilité certaine à tout développement industriel favorable à la filière française.
C’est aussi parce qu’il nous revient de transformer l’essai de la mobilisation FNSEA/JA qu’il est important de la replacer dans le contexte du plan protéines. Les Pouvoirs publics européens, nationaux et régionaux l’ont bien compris : il ne pourra pas y avoir de véritable plan protéines sans valorisation concomitante des deux coproduits indissociables que sont l’huile et le tourteau.
Aujourd’hui, le combat syndical n’est pas fini. Bon nombre de sujets demeurent sur la table et nous continuons de les défendre sans relâche, avec détermination. Cela sera j’en suis certain plus facile pour nous, Présidents et Présidentes d’AS, que nous avons marqué les esprits, grâce à votre mobilisation dans le cadre de cette action exemplaire.
Voilà pourquoi, en mon nom et au nom de tous les membres du Conseil d’administration de la FOP, je tenais, Monsieur le Président, à vous remercier, ainsi que vos adhérents, de votre mobilisation ».

Arnaud Rousseau
Président de la FOP

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2196 | août 2018

Dernier numéro
N° 2196 | août 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes