La Creuse Agricole 06 mars 2013 à 16h47 | Par A.M.

Solidarité syndicale - Princesse et les gens d'armes

Les responsables de la FDSEA ont rendu visite à Princesse, une ponette au coeur d'une polémique avec l'association de défense des animaux «30 millions d'amis».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les responsables de la FDSEA ont été solidaires de M. Jandeaux et ont obtenu le retour de la ponette auprès de ses propriétaires
Les responsables de la FDSEA ont été solidaires de M. Jandeaux et ont obtenu le retour de la ponette auprès de ses propriétaires - © La Creuse agricole et rurale

Cela aurait pu être un conte pour enfants, mais il n'en est rien. En décembre dernier, pendant la trêve des confiseurs, M.Jeandeaux, agriculteur à Saint-Marc-à-Frongier et propriétaire d'une ponette âgée de 32 ans, nommée «Princesse», a reçu la visite des gendarmes pour seul motif : les sabots de la ponette ne sont pas taillés. Cela étant signalé à une association de défense des animaux «30millions d'amis», celle-ci met en demeure le propriétaire de faire le nécessaire rapidement.
Le soir même, alors que 2 gendarmes tapent à la porte du domicile de l'éleveur, un escadron de gendarmerie équipé de gilets pare-balles et armes aux poings, encercle la maison pour embarquer l'animal vers une destination inconnue, sous les yeux ébahis de son propriétaire.
Princesse est alors emmenée, sans que son propriétaire n'ait eu le temps de se défendre. Il avait bien prévu de tailler les sabots, mais une blessure à l'épaule l'en avait empêché.
Alertés par cette situation ubuesque, la FDSEA, les JA et la Chambre d'Agriculture se sont emparé de cette affaire et après maints contacts avec les autorités départementales, l'animal fut de nouveau rendu à ses propriétaires les jours suivants.
La moralité de cette histoire démontre bien qu'aujourd'hui tout est objet, à contrôle, à sanction et à polémique par des donneurs de leçons et comme le rappelait si justement Edouard Dunes «les gendarmes vont toujours par deux comme la loi et l'injustice».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui