La Creuse Agricole 14 avril 2010 à 15h32 | Par Actuagri

Société - Sondage : les agriculteurs de plus en plus pessimistes

Même si leur situation semble se stabiliser depuis quelques mois, les agriculteurs sont de plus en plus pessimistes et une écrasante majorité d’entre eux estiment qu’ils sont peu entendus ou soutenus par le Gouvernement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les agriculteurs ne sont guère optimistes, ni sur leur situation ni sur leurs perspectives d’avenir. Selon un sondage Ifop réalisé pour le compte de la FNSEA, au mois de mars 2010, auprès d’un échantillon représentatif de 1 502 exploitants agricoles, 71 % estiment que leur situation financière s’est dégradée au cours des trois derniers mois. Ils sont 27 % à considérer qu’elle s’est stabilisée et seulement 2 % à trouver qu’elle s’est améliorée. Maigre consolation : si les exploitants ont répondu très largement à une perception de détérioration financière, la chute a été moins forte que lors du précédent sondage. En effet, il y a six mois, les réponses étaient quasiment identiques à la même question : 72 % des exploitants estimaient que leur situation financière s’était dégradée, 27 % qu’elle s’était stabilisée et 1 % qu’elle s’était améliorée. Une observation confirmée par les réponses à la même question pour les trois mois à venir. 45 % des exploitants estiment que leur situation financière va se dégrader. Ils étaient 50 % six mois plus tôt. 45 % pensent qu’elle va se stabiliser, contre 40 % en octobre 2009. En revanche, 6 % seulement des exploitants considèrent que leur situation financière va s’améliorer. Ils étaient 8 % à penser ainsi, il y a six mois. Les secteurs les plus anxiogènes étant la production laitière, 55 % des éleveurs anticipant une dégradation, suivi de la polyculture élevage (45 %) et les grandes cultures (43 %). Les éleveurs de porcs et de volailles envisagent leur avenir avec plus de sérénité (ils sont 12 % à penser que leur situation va se dégrader), suivi des vignerons (21 %) et des arboriculteurs (36 %).

 

D’une façon générale d’ailleurs, les agriculteurs sont pessimistes voire très pessimistes sur le climat général des affaires et sur leur propre activité. 83 % et 72 % respectivement partagent ce sentiment. Leur opinion s’est légèrement dégradée par rapport au précédent sondage d’octobre 2009 où ils étaient respectivement 81 % et 71 % à penser ainsi. En notant cependant que les agriculteurs sont plus pessimistes sur le contexte politique, économique et social de notre pays que pour leur propre activité avec un écart de plus de 10 points.

 

Prix, charges et contraintes environnementales

A l’origine de ce climat délétère, les difficultés que rencontrent les agriculteurs sur exploitation. Ils sont 50 % à les avouer au cours des trois derniers mois. Ils en rendent responsable la baisse des prix de leurs denrées pour 86 % de ceux qui reconnaissent avoir des difficultés, suivi des charges pour 73 % d’entre eux. Avant d’évoquer la réglementation environnementale ou sanitaire trop contraignante pour 56 %, 5 points de plus que lors du précédent sondage en octobre 2009.

 

Conséquence logique : 13 % des exploitants agricoles envisagent même de cesser leur activité au cours des douze prochains mois, dont 8 % à cause des difficultés financières trop lourdes qu’ils ont à supporter. Loin devant la retraite 3 %.

 

D’ailleurs, une écrasante majorité (83 %) estime que le Gouvernement ne prend pas en compte les préoccupations des agriculteurs, un chiffre en progression continue depuis mars 2009. Ils sont d’ailleurs autant à avoir perdu confiance dans les réalisations du Gouvernement et les projets qu’il a annoncés. Une opinion qui a plutôt tendance à se dégrader au fil du temps. Ils étaient en effet 70 % à penser ainsi en octobre 2008, lors de la première édition du baromètre de conjoncture agricole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui