La Creuse Agricole 04 juin 2016 à 08h00 | Par MR

Situation alarmante du monde agricole

Le CAF s’est réuni ce mercredi 25 mai pour dresser un état des lieux de l’agriculture Creusoise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MR

Pascal Lerousseau, président de la FDSEA 23 et du CAF de la Creuse, a tenu à réunir le Conseil de l’Agriculture Française (CAF) de la Creuse pour établir un état des lieux de l’agriculture départementale avec l’ensemble des représentants des organisations professionnelles agricoles. Dans les campagnes l’inquiétude est grande !
Après un tour de table de chaque organisme (banques, assurances, MSA, centre de gestion, coopératives) le constat est unanime : l’agriculture a déjà vécu des crises, mais jamais elles n’ont été d’une telle envergure, aussi fortes et aussi longues. La chute des cours des productions animales et végétales, accompagnée du non versement des aides PAC entraînent les exploitations au fond du gouffre. Les impayés s’entassent, mais à côté de ça les familles doivent continuer à vivre et l’exploitation à tourner. Les dettes s’accumulent chez les fournisseurs. Une grande détresse sociale et morale se propage dans les campagnes. À tel point que les agriculteurs réduisent les coûts de certains postes (assurances, prestations de conseils…). Le résultat en est qu’ils s’isolent de plus en plus. Les conseillers, les techniciens agricoles, les banquiers, les comptables soutiennent et accompagnent du mieux qu’ils peuvent ces agriculteurs désespérés. Les trésoreries sont dans le rouge ! L’État doit prendre ses responsabilités, le gouvernement n’a aucune parole et fait de vaines promesses à tout bout de champ.

Élaboration d’une motion
Afin de faire prendre conscience aux parlementaires locaux et au gouvernement de la réalité du terrain, les membres du CAF ont décidé d’élaborer une motion. Elle comporte 4 points principaux :
- Versement de la totalité des aides PAC avant la fin juin
- Suspension des contrôles jusqu’au versement total des aides
- Pas de nouvelles taxes, normes ou réglementations sans réaliser au préalable une étude d’impact
- Que le gouvernement dénonce les attaques dirigées à l’encontre du monde agricole.
Cette motion va prochainement être envoyée aux parlementaires creusois qui auront pour mission de faire remonter les demandes de la profession au niveau national. Si ces demandes venaient à ne pas être respectées, les syndicats agricoles n’hésiteront pas à aller sur le terrain mener des actions de contestation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2205 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2205 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui