La Creuse Agricole 07 septembre 2022 a 07h00 | Par Lucie Grolleau-Frécon

Sicarev Coop et Limovin fusionnent

L'assemblée générale de Sicarev Coop s'est tenue dernièrement à Nevers dans la Nièvre. Deux temps forts ont marqué la journée : la fusion avec la coopérative Limovin et les 60 ans d'existence du groupe coopératif Sicarev.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Limovin devient la 12e section territoriale du groupe coopératif Sicarev.
Limovin devient la 12e section territoriale du groupe coopératif Sicarev. - © PDL

La fusion entre Sicarev Coop et la coopérative Limovin avait été annoncée en assemblées de section avant l'été. Lors de celle d'Actis, mercredi 1er juin à Balbigny, le président de Sicarev Coop, Philippe Dumas, avait indiqué que le projet de fusion entre les deux coopératives avait été adopté par Limovin. Il restait à Sicarev Coop d'approuver ce rapprochement. C'est désormais chose faite. Effectivement, le 8 juillet, lors de l'assemblée générale de Sicarev Coop, les adhérents délégués ont voté à l'unanimité la fusion avec la coopérative Limovin basée à Limoges. Limovin, qui a vu le jour en 1972, résulte de la volonté d'une poignée d'éleveurs de se regrouper pour mieux maitriser la commercialisation et la valorisation de leurs animaux. Dans les années 1980, les adhérents appuient leur stratégie sur le développement de filières de qualité et s'impliquent notamment dans le lancement de la marque « Le Baronet ». Aujourd'hui, Limovin compte 483 adhérents répartis principalement sur la région Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val-de-Loire. La coopérative collecte 86 000 ovins, avec 58 % des agneaux valorisés sous signe officiel de qualité (IGP, bio). Elle emploie 48 salariés, répartis d'une part sur l'activité de collecte et de conseil en élevage, et d'autre part, sur les activités d'abattage et de découpe avec l'outil de Bellac (Haute-Vienne).

Structuration
« Cette fusion traduit la volonté de la coopérative Sicarev Coop d'aller toujours plus loin dans la structuration de ses filières », indique le communiqué du groupe coopératif. L'occasion de rappeler qu'en juin 2019, « une étape majeure dans l'organisation de la coopérative était franchie avec la fusion des six coopératives fondatrices pour donner naissance à Sicarev Coop. Cette dynamique s'est poursuivie en 2021, sous l'impulsion du conseil d'administration et de l'équipe de direction », avec deux opérations : l'intégration dans Sicarev Coop de toutes les activités d'élevage ; la fusion des deux sociétés, Sicarev SA et Tradival SA, en une seule entité, la société Tradival, pour la production, l'élaboration et la commercialisation des produits « viande ».

Nouvelle dimension pour la filière ovine
Désormais, les activités élevages de Limovin sont intégrées dans Sicarev Coop. Limovin devient la 12e section territoriale du groupe coopératif. Les activités d'abattage, de transformation et de commercialisation des produits viandes sont assurées par la société Limovin SAS, qui devient une filiale de Tradival. François Vannier, président de Limovin, formulait la raison de ce rapprochement : « C'est avant tout une coopérative qui nous ressemble, qui rassemble autour d'un vrai projet coopératif de l'amont à l'aval ». Philippe Dumas signalait que cette fusion permettait de faire doubler l'activité ovine du groupe, qui compte désormais 1 100 éleveurs ovins situés en Bourgogne, Centre-Val-de-Loire, Champagne-Ardenne, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine. Plus largement, Sicarev Coop regroupe autour de 8 000 éleveurs coopérateurs. Le lien étroit entre les outils de transformation (réunis sous l'entité Tradival) et les élevages assure l'organisation et la valorisation de la production, notamment en favorisant la mise en place de démarches qualité.

Au coeur des enjeux
La deuxième partie de la journée était dédiée aux 60 ans d'existence du groupe coopératif. Intitulée « De Sicarev à Tradival, tous acteurs du changement », elle a réuni près de 350 éleveurs et salariés. « À travers les témoignages de salariés, d'éleveurs et de partenaires, la coopérative a démontré que son modèle, son organisation en filières et son ancrage territorial lui permettaient d'être au coeur des préoccupations et des enjeux de demain : l'environnement, le bien-être au travail, le renouvellement des générations, les attentes consommateurs... », précise le communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2398 | septembre 2022

Dernier numéro
N° 2398 | septembre 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous