La Creuse Agricole 17 février 2010 à 09h25 | Par H. Garnier

SIA - Produits et recherche sur le devant de la scène du Salon de l’agriculture 2010

Le Salon international de l’agriculture ouvre ses portes le samedi 27 février et, jusqu’au 7 mars. Il montrera la diversité de l’agriculture française et de ses terroirs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le SIA 2010 sera la 47e édition de cette manifestation connue de tous les Français. À noter que le concours général agricole existe sous cet intitulé depuis 1870, 140 ans donc.
Le SIA 2010 sera la 47e édition de cette manifestation connue de tous les Français. À noter que le concours général agricole existe sous cet intitulé depuis 1870, 140 ans donc. - © D.R.

Près de 670 000 visiteurs au moins sont attendus lors de la 47e édition du Salon international de l’agriculture (SIA) de Paris. Les organisateurs comptent dépasser la fréquentation exceptionnelle de l’an passé (avec 669 725 visiteurs). Globalement, « l’ambiance technique du salon est bonne », a souligné le président du salon Jean-Luc Poulain, avec une augmentation de 4,5 % du nombre de m2 « exposants » et une hausse de 3,1 % du nombre d’exposants.

Dans un contexte de crise agricole, cette année, ce Salon de l’agriculture 2010 mettra « l’accent sur la recherche et l’innovation pour relever les défis de la qualité de l’eau, de la protection de l’environnement ou du changement climatique » ont rappelé Jean-Luc Poulain et Guy Vasseur, le président des chambres d’Agriculture. « Parce que la recherche et l’innovation sont les seuls moyens de sortir l’agriculture du mauvais pas qu’elle traverse actuellement ».

Mais les terroirs qui occupent un espace de 11 000 m2 dans le hall 7 ne sont pas oubliés. Le Concours général agricole (CGA), fondé en 1870, est confié depuis cette année, suite « au désengagement de l’Etat », aux chambres d’Agriculture, explique Jacques Gravegeal, membre du bureau de l’APCA et responsable national du dossier promotion. L’enjeu est d’en faire « une vitrine de l’agriculture française ». Les chambres d’Agriculture entendent « mettre davantage en avant les produits médaillés ». L’an passé, plus de 17 300 échantillons ont été présentés par 7 000 producteurs : 4 272 produits ont été distingués dont 3 265 vins et 1 007 autres produits. Un nouvel espace de 600 m2 leur sera réservé dans le Hall 7. Sur cet espace, les visiteurs pourront découvrir le palmarès des produits médaillés, différentes animations pour les promouvoir ainsi qu’une boutique où les visiteurs pourront faire leurs achats. On y trouvera aussi le « restaurant des produits médaillés » de 60 couverts pilotés par le chef Martial Enguehard, meilleur ouvrier de France et ses équipes qui concocteront un repas de produits médaillés. Le concours général sera rénové, avec l’intention de le certifier « pour le rendre plus transparent et plus authentique », a annoncé Jean-Luc Poulain. Également présent cette année sur le salon, le réseau Bienvenue à la ferme des chambres d’Agriculture avec la participation de 80 producteurs fermiers dans le Hall 7. L’occasion de découvrir les différents produits, mais également toutes les prestations offertes par la marque. Comme chaque année, les chambres d’Agriculture pilotent le secteur des régions de France qui rassemblent sur près de 10 600 m2, 500 exposants, « ambassadeurs de nos terroirs ».

 

Le Salon international de l’agriculture reste le haut lieu pour la promotion de la génétique et de l’élevage français. Six espèces sont représentées au Concours général agricole animaux : bovins, caprins, porcins, équins et caprins pour un total de 120 races et plus de 2 000 animaux. Les animaux sélectionnés sont issus des programmes de sélection « les plus rigoureux » et mettent en exergue « l’exceptionnelle biodiversité de la génétique française ». Cette année, pas moins de 1 000 éleveurs participent à ce concours national qui passionne également le grand public. Pour en savoir plus : www.concours-agricole.com

Le Salon de l’agriculture constitue une plate-forme de découvertes et d’échanges entre le monde agricole et le grand public. La forte fréquentation du grand public le démontre chaque année. C’est un lieu également très prisé par le monde politique. Il vient à la rencontre du monde agricole et du grand public… En pleine période des élections régionales, l’édition 2010 n’échappera pas à la règle… Le monde agricole affiche cette année, pour raison de crise, une grande déprime. A priori, le président de la République inaugurera le salon, le premier jour de son ouverture. Cette fois-ci, il ne pourra pas se dispenser de parler de l’agriculture et de ses crises et d’y apporter de vraies réponses. Si ce n’est le cas, on peut craindre certains mécontentements dans les allées du salon.

Terre d’infos 2010 : au plus près des terroirs

En direct du plateau de Terre d’infos, plus de 100 émissions et chroniques seront réalisées lors du SIA 2010. Des nouveautés sont au programme avec notamment la volonté de développer les thèmes du salon 2010 comme la proximité aux terroirs. Ainsi, les produits des régions seront à l’honneur de l’émission « Une saveur d’avance » qui mettra en vedette une sélection des produits des régions.

Dans le « Mag », une chronique « Bienvenue à la ferme » donnera toutes les infos pour bien préparer vos activités de loisirs ou vos prochaines vacances. Enfin, le « JT » mettra en avant l’actualité des produits et notamment ceux médaillés au Concours général agricole.

Pour voir Terre d’infos, du 1er février au 6 avril, rendez-vous sur la TNT canal 29, Orange 31, Free 151 et sur www.terredinfostv. fr

Les incontournables du SIA

Pavillon 1 : hall de l’élevage avec pour la première fois, lapins, volailles et pigeons et les 13 races bovines en conservation. Pour sa première participation, l’Ecosse présentera les races bovines Aberdeen Angus, Belted Galloway, Highland Cattle. « Terre d’élevage, Terre durable » restera l’espace de rencontre privilégié entre les éleveurs français et les visiteurs. Les produits laitiers (CNIEL) déclineront une animation autour de « 3 Produits Laitiers par jour ». Les visiteurs retrouveront un voyage unique au centre du goût sur une « Planète Viande » à tendance très « high tech ».

Pavillon 2 : l’Odyssée végétale : alimentation, chimie, production d’énergie… Innovation 2010 : trois villages (mode, beauté et habitat au naturel) permettront de faire découvrir les applications non alimentaires des végétaux. Passion Céréales présente la Maison des Céréales… Le Centre d’études et de documentation du sucre propose un film intitulé « l’Odyssée du sucre 2 - Objectif à table » qui souligne « l’importance du repas familial, partie intégrante du modèle alimentaire français ».

Pavillon 3 : services et métiers de l’agriculture, un espace où la recherche est mise en avant. Par ailleurs, le secteur « Délices du monde » voit arriver quatre nouveaux pays : Norvège, République démocratique du Congo, Belgique et Canada.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui