La Creuse Agricole 22 mars 2013 à 15h41 | Par Guillaume Demichel

Session Cral - « Vers une agriculture plus juste et plus lisible »

Jean-Philippe Viollet succède à Joël Soursac à la présidence de la Chambre régionale d'agriculture du Limousin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale
L'agriculture limousine et ses acteurs viennent de vivre, ces derniers mois, des moments particulièrement intenses avec les élections départementales aux Chambres d'agriculture de la Haute-Vienne, de la Corrèze et de la Creuse. Trois scrutins qui ont vu le maintien à la gouvernance des instances départementales, de chacune des listes FDSEA-JA des trois territoires. Une confirmation de la volonté de l'ensemble des agriculteurs de voir la représentativité du syndicat agricole perdurer sur les trois départements. Une représentativité qui n'aurait cependant pas eu le poids escompté si elle n'avait pas également été régionale.

Défendre la représentativité du Limousin
C'est chose faite depuis le vendredi 15 mars, avec l'élection de Jean-Philippe Viollet à la présidence de la Chambre régionale d'agriculture du Limousin. « Je succède à Joël Soursac qui, pendant deux mandats, a montré qu'il était un vrai président régional. Je compte bien poursuivre dans cette voie en donnant une image positive et unie de notre région pour défendre au mieux la représentativité du Limousin », commente le nouveau président de la CRAL.
La légitimité de Jean-Philippe Viollet pour ce mandat régional découle d'un parcours syndical de longue date en Limousin et plus particulièrement en Creuse, sa terre natale. Président de la FDSEA 23, de la FRSEA Limousin (dont il est encore aujourd'hui le Secrétaire général), de l'Interprofession Bovine du Limousin, président de la Chambre d'agriculture de la Creuse et membre du bureau de l'APCA, le successeur de Joël Soursac a honoré de nombreux mandats tout au long de sa carrière syndicale. Dernièrement réélu largement à la tête de l'instance creusoise, il sait que la tâche qui l'attend désormais va au-delà des problématiques de son département. « J'ai la volonté d'assurer une totale neutralité de gouvernance entre les départements et cette continuité de rassemblement de tous les territoires. Notre agriculture n'est pas au mieux de sa forme et j'ai la conviction que nous avons besoin de toutes et de tous pour travailler ensemble », souligne Jean-Philippe Viollet.

[...]
La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 22 mars 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2212 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2212 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui