La Creuse Agricole 05 juillet 2007 à 00h00 | Par G.D.S.C.C.

Section équine du GDSCC - La section équine du GDSCC : une action sanitaire de prévention qui s’adapte

Dans le cadre de son expertise sanitaire animale collective au service de tous les élevages, le GDSCC a mis en place différentes sections spécialisées dont une consacrée aux équins.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs Creusois détenteurs d'étalons de races lourdes ont décidé de poursuivre le dépistage de la métrite équine contagieuse sur les étalons participant à la monte privée ou publique dans notre département. Le dépistage est réalisé 
à l'occasion de la journée d'approbation des étalons à Chénérailles. La mise en évidence d'un résultat positif en 2005 montre l'intérêt d'une telle mesure de prévention collective.
Les éleveurs Creusois détenteurs d'étalons de races lourdes ont décidé de poursuivre le dépistage de la métrite équine contagieuse sur les étalons participant à la monte privée ou publique dans notre département. Le dépistage est réalisé à l'occasion de la journée d'approbation des étalons à Chénérailles. La mise en évidence d'un résultat positif en 2005 montre l'intérêt d'une telle mesure de prévention collective. - © D.R.

Pour répondre aux spécificités et aux besoins de chaque espèce, différentes sections spécialisées existent au sein du GDSCC. En ce qui concerne les équins, l'action concerne les éleveurs de chevaux de trait en collaboration avec le Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Trait de la Creuse.

Une naissance avec une alerte sanitaire

La section équine du GDSCC a été créée fin 1996 suite aux épisodes de métrite équine contagieuse survenus à la station de Chénérailles en 1996 et de Dun Le Palestel en 1997 avec récidive dans cette dernière en 1998. Son objectif principal était d'organiser la participation financière du Conseil Général dans le cadre du surcoût engendré par la réalisation d'analyses complémentaires hors police sanitaire. Ces dispositifs ont alors permis d'assainir rapidement ces deux foyers et d'éviter une plus large propagation au travers de la monte publique.

Une composition représentant la profession et son environnement sanitaire

Outre le GDSCC, on retrouve au sein de cette section des représentants du Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Trait de la Creuse, des vétérinaires désignés par le Groupement Technique Vétérinaire de la Creuse (GTV23), la Direction Départementale des Services Vétérinaires de la Creuse (DDSV23) et le Laboratoire Départemental d'Analyses de la Creuse (LDA23). De plus, est invité à chaque réunion de cette section le Haras de Pompadour. En partenariat avec les différents intervenants dans la filière, l'objectif de la section équine du GDSCC est d'apporter son expertise sanitaire collective dans le cadre de la maîtrise des risques.

Une aide technique et financière du GDSCC

Pour les activités du GDSCC au niveau de la section équine, elles peuvent se synthétiser de la manière suivante : - Interventions techniques : en collaboration avec la DDSV, suivi technique dans le cas de problèmes de métrite équine contagieuse ; participation à la journée d'approbation des étalons ; participation aux concours modèles et allures cantonaux et départemental. - Interventions financières : organisation et gestion des aides apportées via des fonds du Conseil Général dans le cadre du dépistage de la métrite équine contagieuse sur les étalons (50 % des frais de prélèvement et des frais d'analyse) ; apport du complément des frais d'analyses n'étant pas pris en charge dans le cadre de la police sanitaire dans un élevage faisant l'objet d'un Arrêté de Mise sous Surveillance suite à des résultats positifs vis à vis de la métrite équine contagieuse. Une prévention de la métrite équine contagieuse qui se poursuit En raison des épisodes de métrite équine contagieuse survenus dans notre département il y a une dizaine d'années, la sensibilisation reste forte sur cette problématique avec un souhait de prévention collective important et qui porte ses fruits. Actuellement, la réglementation prévoit que tout étalon prévu à la monte publique doit faire l'objet d'un dépistage métrite équine contagieuse, en début et en fin de saison de monte, sauf pour les races de trait et les poneys. Néanmoins, les éleveurs Creusois détenteurs d'étalons de races lourdes ont décidé d'appliquer cette règle aux étalons participant à la monte privée ou publique dans notre département. Le dépistage est réalisé à l'occasion de la journée d'approbation des étalons à Chénérailles. Pour les campagnes 2005 et 2006, ont été dépistés respectivement 34 étalons (33 résultats négatifs et 1 résultat positif) et 31 étalons (tous négatifs). Cela permet de mettre en évidence, éventuellement d'autres flores microbiennes à caractère pathogène. Le GDSCC via des fonds du Conseil Général a apporté une aide de 901,34 Euros pour 2005 (aide aux prélèvements et aux analyses) et 488,50 Euros en 2006 (aide aux analyses). L'intérêt de la prévention systématique collective se trouve ainsi une nouvelle fois démontrée.

Une identification des équidés qui évolue.
Une identification des équidés qui évolue. - © D.R.

Une action qui s'adapte

Au-delà de la métrite équine contagieuse, d'autres secteurs sont suivis comme la vaccination contre la grippe équine et ses obligations réglementaires ou les évolutions du dispositif d'identification des équidés (voir encadrés). D'autre part, suite à l'évolution concernant l'environnement réglementaire pour les autres catégories de chevaux, leurs représentants ont demandé au GDSCC une aide pour leur gestion collective sanitaire. Une réflexion générale sur l'évolution de la section équine est en cours pour prendre en compte ces différents besoins. A travers ses quatre missions (apport de garantie et image des élevages, lutte contre les maladies contagieuses, mutualisme, information), le GDSCC poursuit et développe ses actions afin de renforcer son expertise sanitaire collective en matière de santé animale au service de tous les élevages avec une adaptation aux différentes espèces et productions. Dans un contexte avec de nouveaux risques issus de l'évolution des mouvements d'animaux et des statuts vis à vis des différentes maladies, la prévention sanitaire devient encore plus nécessaire, cela représente l'axe majeur de notre action, le respect de quelques mesures simples de base permet d'éviter d'importantes difficultés.

Vaccination grippe équine - réglementation :

Les modalités réglementaires fixant les exigences de vaccination des équidés contre la grippe équine dans notre département sont fixées comme suit par l'Arrêté Préfectoral du 23 avril 1996 relatif à la réglementation sanitaire des rassemblements d'animaux : - Article 27 : les animaux de l'espèce équine doivent provenir d'une exploitation indemne depuis au moins trente jours de toute maladie contagieuse de l'espèce. - Les chevaux présentés à un concours ou à une exposition (à l'exclusion des foires et marchés) doivent avoir été vaccinés contre la grippe équine depuis plus de deux mois en cas de primo vaccination et moins d'un an dans tous les cas. - Les animaux provenant d'un département atteint de rage doivent être valablement vaccinés. Les concours ou expositions soumis à la vaccination contre la grippe équine sont les concours d'élevage tel que définis dans l'Arrêté du 10 janvier 2001 relatif aux encouragements à l'élevage des équidés (JORF du 27/01/2001). Le schéma vaccinal contre la grippe équine nécessite en primo vaccination (qui peut intervenir à partir de quatre mois d'âge) deux injections à un mois d'intervalle. Le premier rappel intervient six mois après, les rappels ultérieurs sont annuels. Au delà de la grippe équine, la prévention vaccinale peut être nécessaire pour d'autres entités. Un schéma vaccinal intégrant la vaccination obligatoire contre la grippe équine et ces autres maladies sera alors défini et mis en place par le vétérinaire en charge du suivi de ses animaux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2301 |  0000

Dernier numéro
N° 2301 | 0000

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui