La Creuse Agricole 22 juillet 2011 à 11h38 | Par A.M.

Sécheresse - Une situation d'urgence

Le Préfet a réuni tous les acteurs du monde agricole autour d'une table ronde pour débattre et faire des propositions face à la situation de sécheresse qui sévit depuis plusieurs semaines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Même si les dernières pluies ont apporté un bref répit à la situation climatique, elles ne suffisent pas pour autant à combler le déficit hydrique et encore moins à enrayer les problèmes financiers sur les pertes des productions fourragères des agriculteurs.
Une situation alarmante qui a conduit le préfet Claude Serra à organiser une table ronde le 18 juillet dernier, au Crédit Agricole à Guéret, réunissant l’ensemble des responsables des organisations professionnelles agricoles, les services de l’État, ainsi que les élus du Conseil général et des communautés de communes du département.
Cette table ronde était destinée à faire le point sur la situation et rassembler toutes les synergies pour pallier aux nombreuses difficultés du monde agricole. Une réunion sans annonce nouvelle, si ce n’est la reconnaissance officielle par la commission nationale des calamités agricoles du classement du département en zone sinistrée dans son intégralité. Un classement qui situe ainsi la Creuse au 4e rang des enveloppes budgétaires avec 12,4 millions d’euros alloués à la Creuse, contre 10,8 millions d’euros en Haute-Vienne et 9,4 millions d’euros pour la Corrèze. Les premiers acomptes devraient intervenir dès la première quinzaine du mois de septembre. Mais préalablement, les déclarations pourront se faire selon deux formes, l’une par internet via le site « TéléCalam » ouvert à la fin du mois, et l’autre en version papier que les agriculteurs recevront par courrier de la Direction départementale des territoires d’ici la fin du mois de juillet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui