La Creuse Agricole 10 septembre 2011 à 11h05 | Par H.C.

Sécheresse - Mesures de restrictions d’usage de l’eau reconduites

Un nouveau comité sécheresse hydrologique a eu lieu le 31 août

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Malgré des améliorations selon les secteurs, la préfecture a choisi de reconduire l’arrêté de restrictions d’usage de l’eau sur l’ensemble du département, notamment pour ne pas créer de confusion en le divisant en secteurs.
Depuis le 1er janvier, le déficit pluviométrique est de 35 % (contre 60 % en avril), bien que très amélioré grâce aux pluies de l’été, il reste inquiétant. Cette amélioration a permis notamment de constater une remontée notable des niveaux d’eau dans les rivières. La situation des rivières reste très tendue, leur niveau monte et redescend très rapidement en suivant les précipitations (certains débits ont été divisés par 5 en 3 jours fin août), ce qui indique que les réserves (zones humides) qui assurent habituellement la régulation naturelle des débits sont complètement à sec. Début juillet, les rivières étaient en moyenne à 16 % de leur débit normal pour la saison, début août elles étaient à 29 %. Les secteurs les plus inquiétants sont l’axe Rozeille-Creuse, la Gartempe et la Tardes.
Le bon point est que la qualité de l’eau reste bonne, notamment en ce qui concerne l’eau potable, la mortalité des poissons dans les étangs a disparu. Cependant, certains secteurs isolés ont pu connaître quelques ennuis d’approvisionnement. Seul le camping de Royère-de-Vassivière a dû être ravitaillé par citerne. La préfecture a profité de ce point pour remercier chaleureusement l’entreprise Chavegrand pour le prêt d’une citerne aux normes habituellement utilisée pour le lait. Un point va être fait sur les secteurs qui ont connu des difficultés afin d’améliorer les réseaux.
En matière d’élevage, les propriétaires d’étangs ont bien joué la solidarité en donnant l’accès aux animaux. La préfecture se félicite de l’immense solidarité dont la Creuse fait preuve. Elle a également indiqué que le prêt d’un camion du SIERS pour le transport de la paille était encore à l’étude, il faut s’assurer que le camion soit aux normes et que le budget soit équilibré.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui