La Creuse Agricole 10 juin 2011 a 09h32 | Par A.M.

Sécheresse - Information aux exploitants engagés en Prime herbagère agro-environnementale

Le préfet revient sur les décisions prises le 1er juin lors du comité sécheresse national.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le comité sécheresse réuni le 1er juin dernier au ministère de l’agriculture a examiné les possibilités d’optimisation de la ressource fourragère pour les exploitations engagées en PHAE2. Les conditions exceptionnelles liées à la sécheresse imposent aux exploitants d’adopter des itinéraires techniques particuliers afin de valoriser au mieux la ressource fourragère ce qui constitue la priorité. Aussi, les dérogations suivantes ont été adoptées :

- Concernant les prairies permanentes engagées en PHAE2, leur retournement reste interdit. Toutefois, au cas par cas, une dérogation individuelle peut être accordée par le préfet pour les exploitations dont la totalité de la surface fourragère est en PHAE2, pour implanter une culture dérobée avec engagement de remettre en prairie permanente en 2012. Par ailleurs, un sur-semis avec travail simplifié du sol est autorisé plus d’une fois pendant les cinq ans d’engagement ;

- Pour les prairies temporaires engagées en PHAE2, leur retournement est autorisé à plus de 20 % de la surface engagée (seuil réglementaire), pour l’implantation d’une culture fourragère (dérobée) ;

- Pour les niveaux d’azote minéral en PHAE2, un apport exceptionnel, en plus des niveaux maximum réglementaires est possible de 50 unités pour les prairies temporaires de fauche, et de 40 unités pour une implantation de culture dérobée. Ces apports devront être notés au niveau du cahier d’enregistrement des pratiques comme « apport exceptionnel 2011 ».

- Pour les prairies permanentes et temporaires qui ne sont pas en PHAE2, un retournement précoce est possible pour implanter une culture fourragère récoltée à l’automne, à condition en 2012 de repositionner les prairies permanentes et temporaires.

Dans tous les cas de figure, une information à la Direction départementale des territoires est nécessaire, par simple courrier, ou au moyen de la fiche de modification des assolements. Enfin, un dossier « spécial sécheresse » est disponible sur le site internet de l’institut de l’élevage*, avec des fiches conseil visant à optimiser la ressource fourragère dans ces conditions exceptionnelles.

Communiqué de presse de Claude Serra, Préfet de la Creuse, le 6 juin 2011

*http://www.idele.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2342 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2342 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS