La Creuse Agricole 02 avril 2009 à 15h07 | Par M.B.

Sangliers - Quand les sangliers font encore parler d'eux

Aux croisements des communes de Puy Malsignat, St Médard la Rochette et Peyrat la Nonière, les dégâts de sangliers sont devenus légion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les dégâts des sangliers.
Les dégâts des sangliers. - © D.R.

C'est ce qu'on pu constater l'administration, les chasseurs et les agriculteurs lors d'une visite sur le terrain. Le 27 mars dernier, une délégation des syndicats FDSEA et JA, de la Chambre d'Agriculture, de la Fédération des Chasseurs, des représentants des ACCA locales, en présence de la DDAF, du louvetier du secteur ainsi que d'un garde-chasse s'est rendu sur les parcelles du GAEC Rimareix à Puy Malsignat suite à des dégâts de sangliers importants. C'est avec force et détermination que les éleveurs et les représentants professionnels ont tenu à dénoncer l'excès des dégâts subis.

Malgré les clôtures posées autour des parcelles de blé, le constat est alarmant. « Des dégâts nouveaux apparaissent tous les jours, à tel point qu'on ne sait plus si on doit faire venir l'expert. Il faudrait qu'il vienne quotidiennement » a indiqué un des associés. Après avoir fait le constat de dégâts considérables dans plusieurs parcelles, l'administration s'est engagée à prendre des mesures de gestion alors que la saison de chasse est terminée depuis plusieurs semaines. Ainsi, il a été proposé la réalisation par la garderie de tirs à l'affût de nuit dans un premier temps. Si cette solution s'avérait inefficace, d'autres mesures pourraient être envisagées.

Le Président de la Fédération des Chasseurs, M. Ruinaud, a pour sa part précisé qu'il n'irait pas à l'encontre des mesures proposées par l'administration. Dans un contexte déjà particulièrement fragile pour l'ensemble de l'élevage creusois, les syndicats ne peuvent que dénoncer ces accumulations de problèmes dont les agriculteurs se passeraient bien.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui