La Creuse Agricole 24 février 2010 à 10h02 | Par A.M.

Salon international de l’agriculture - Les animaux creusois inscrits au Concours général agricole

Le département sera présent dans les concours ovin, bovin et asin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Aubaine, élevage Verger, Glénic Béliers de François Bourdier, de Dun-le-Palestel Bouffy, de l'EARL Lagautrière, à Villard Cardinal, du Gaec Lebourg, à Maison-Feyne Béliers du Gaec Roux, à Lussat Agnelles et brebis du Gaec Roux, à Lussat Santoline de l'élevage Quere, de Bussière Saint-Georges

Le salon international de l’agriculture (SIA) ouvre ses portes samedi 27 février, jusqu’au dimanche 7 mars. Voici présentés les animaux creusois qui seront en compétition dans le cadre du concours général agricole.

Le Gaec Roux, de Lussat, présentera des béliers, des brebis et des agnelles charmois au Concours général agricole. Cette race dont le berceau est à Montmorillon, est intéressante pour « le croisement sur agnelles, selon Gilles Roux. Elle jouit d'un bon rendement de viande, et d'une qualité de viande exceptionnelle ». Lors du concours du mardi 2 mars, les animaux concourront dans les catégories Mâles 1er et 2ème sections, Femelles jeunes et adultes.

Bouffy, taureau limousin de trois ans de 1 450 kgs, concourra dans la 2e section mâle, jeudi 4 mars au matin. Premier du National à Nantes en 2009, 1er à Brive et champion jeune en 2008, le fils d'Uda et Paulette est une sérieuse chance creusoise. L'animal appartient à l'EARL Lagautrière, à Villard, un habitué du Salon de l'agriculture, présent depuis 1992. Bouffy est tenu par Jérémy, futur installé à partir du premier mars, et Antoine, apprenti au lycée d’Ahun.

Cardinal, taureau limousin de 29 mois, concourra dans la section Mâles de plus de 19 mois à fort développement musculaire (DM). Pesant 1 170 kgs, « il a un bonne profondeur de bassin, de bonnes qualités de race et bouchère », explique Camille Lebourg, du Gaec Lebourg, de Maison-Feyne, le propriétaire. Il fut 3e à Nantes dans la même catégorie, 1er à Argenton dans sa section d’âge et en fort DM. Son grand-père est Sibot, champion 2 fois, et son père est Usant, déjà possédé par le Gaec Lebourg.

Cette année cela fait 10 ans que l'élevage Verger, de Glénic, participe au salon de l'agriculture. Au total 6 vaches, nées sur l'exploitation ont été présentées. Aubaine, jeune vache charolaise, sera la seule du département à représenter la race. Habituée du SIA, car cette année elle y participera pour la 4ème fois et toujours accompagnée de sa progéniture. Cette année, ce sera avec Fanion. Aubaine correspond au standard de la race, très élégante, fraîche, avec de bonnes qualités maternelles et très fertile car malgré ses nombreuses participations au salon qui pourraient lui occasionner un stress, elle a toujours vêlée à la même date.

François Bourdier, de Dun-le-Palestel, amènera lui deux béliers (un adulte et un antenais) Dorset Down au salon pour le concours qui aura lieu dimanche 28 février. C'est « la plus rustique des races à viande », explique François Bourdier. Race à laine, qui ne craint pas le froid, la race Dorset Down est douée de capacités d'adaptation, et peut servir à améliorer d'autres races.

Santoline du Chaillot, ânesse de 3 ans et demi de la race Grand noir du Berry est la propriété de Patrick et Catherine Quere, éleveurs asins à Bussière-Saint-Georges depuis dix ans et dont ce sera le premier concours au SIA. Une belle récompense pour ces éleveurs venus d'une région céréalière du nord de Paris. Patrick Quere y était chef d'exploitation d'une grande exploitation céréalière. Santoline, ânesse exceptionnelle est l’actuelle championne de France - avec une note de 18/20 ! - de cette race dont le berceau est à La Celle-Condé, dans le Cher. Le concours asin voit sept races, inscrites au Stud-book, concourir pour le prix, lors d'épreuves de Modèle et d'allure.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui