La Creuse Agricole 10 juin 2012 à 14h29 | Par P. Dumont

Safer Marche-Limousin - La reprise du marché foncier se confirme

Pour la seconde année consécutive, le marché foncier limousin est en augmentation en surface comme en valeur. Pour autant, la Safer Marche-Limousin n’est pas exempte d’inquiétudes notamment sur l’augmentation du nombre d’exploitations à céder sur la région. Les solutions possibles ont été largement abordées lors de l’assemblée générale du 25 mai.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © La Creuse agricole et rurale

En 2010, la Safer Marche-Limousin observait une reprise du marché foncier et atteignait une marge jamais atteinte jusqu’alors. Les tendances semblent se confirmer comme l’ont indiqué les responsables de la structure lors de l’assemblée générale annuelle. Le marché foncier régional est à nouveau en augmentation et la marge record de 2010 a été dépassée. Plusieurs éléments caractérisent ce marché : les ventes de terrain avec bâti sont en hausse, les surfaces changeant de destination demeurent stables alors que les surfaces artificialisées sont en net recul. À signaler également, un marché forestier en croissance avec une hausse de 6,8 % des surfaces. Les mêmes tendances s’observent sur le seul marché agricole. Les surfaces agricoles vendues poursuivent la croissance entamée en 2010 (+5 %) particulièrement en Haute-Vienne et en Creuse. La valeur à l’hectare reste quasi stable sauf en Haute-Vienne où elle fait un bond de 19,3 %. Le prix moyen d’un hectare de terre agricole non bâti en Limousin s’élève à 2 600 euros soit près de trois fois moins que la valeur nationale. Pour preuve, les surfaces agricoles représentent 64 % du marché foncier régional mais seulement 27 % de sa valeur. À l’opposé, les surfaces destinées à l’espace résidentiel et aux loisirs représentent 11 % du marché et 49 % de sa valeur. La valeur des rétrocessions est en baisse (‑5 %) mais les surfaces sont en hausse. Des rétrocessions qui sont pour 41 % d’entre elles consacrées à l’installation (contre 31 % au niveau national) et pour 37 % à l’agrandissement. Du côté des installations, le Service projets et investissements ruraux, créé en 2011 pour accompagner les porteurs de projets souhaitant s’installer en milieu rural a mené à bien 17 opérations dont 12 installations.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 8 juin 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui