La Creuse Agricole 12 juin 2011 à 09h46 | Par A.M.

Remise d'une motion au Préfet de région et au président du Conseil régional

En amont de la rencontre du 31 mai entre le ministre de l’agriculture et les préfets de région sur le dossier Sécheresse, la FRSEA et JA Limousin ont remis le 30 mai au préfet de région Yves Dassonville et au président du Conseil régional une motion appelant les pouvoirs publics à intervenir en urgence pour aider la profession agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis plusieurs mois, une sécheresse de grande ampleur sévit en Limousin. Elle s’inscrit dans un contexte économique fortement dégradé et se rajoute à trois années de manque de fourrage avéré.

La sécheresse a d’ores et déjà impacté les disponibilités en fourrage dans la plupart des zones d’élevage et particulièrement en Limousin.

Parce qu’à ce jour les éleveurs, toutes productions confondues, doivent faire face à une baisse de rendement fourrager de l’ordre de 50 % minimum et que certains sont déjà forcés de vendre des animaux, il est urgent de prendre des mesures pour aider les éleveurs et atténuer les répercussions financières de la sécheresse dans ce secteur, déjà en grande souffrance économique. La profession a demandé au représentant de l’État la mise en oeuvre d’un véritable « plan Orsec » Région-France-Europe et de transmettre au Ministère de l’agriculture et à l’Europe les demandes de mesures conjoncturelles suivantes : - Une année blanche avec prise en charge des échéances financières diverses ; - L’aide à l’achat d’unités fourragères ; - L’assouplissement, voire la suspension, des contraintes administratives (retournement des prairies permanentes non engagées pour faire des dérobées, droits à PMTVA, taux de chargement, contrôles, etc.) ; - L’intervention de la France auprès de l’Europe pour demander le stockage des carcasses et prévenir un déséquilibre offre/demande et une chute des cours ; - Que les soutiens aillent directement aux agriculteurs et de façon très rapide ; - Prendre un pourcentage sur les budgets non prioritaires qui seraient destinés aux éleveurs touchés par la sécheresse afin d’éviter la création d’un impôt sécheresse ; - Donner priorité à l’abreuvement des animaux ; - La condamnation de toute spéculation sur la paille et l’alimentation du bétail et le nonbroyage des pailles ; - La prise en charge des semences de dérobées de prairie ; - La prise en charge d’au moins 50 % du coût de charge de mécanisation pour le broyage de copeaux de bois pour la litière ; - Une mise à disposition des moyens de l’Etat (armée, gendarmerie, SNCF) ainsi qu’une aide à l’organisation de transports exceptionnels (gratuité des autoroutes, dérogation de circulation, etc.).

A l’issue de cette rencontre, les représentants de la FRSEA et des JA Limousin sont allés remettre cette même motion au président du Conseil régional pour que tous s’impliquent et ainsi oeuvrent à la sauvegarde de notre agriculture. Un rendez-vous avec le président Jean-Paul Denanot devrait être pris rapidement.

La profession souhaite que la Région se mobilise au moins à la hauteur de la région Poitou-Charentes qui vient de décider de l’attribution d’une aide pour les éleveurs en difficulté. La FRSEA et JA Limousin demandent également que les soutiens aux éleveurs provenant des collectivités territoriales, Etat, Europe soient complémentaires et attribués en fonction du nombre d’animaux détenus. Tous les dégâts occasionnés par la sécheresse devront faire l’objet d’une expertise afin que toutes les productions animale ou végétale touchées soient indemnisées à la hauteur du préjudice subi.

En ces temps perturbés, la solidarité doit s’exprimer au sein de la profession mais aussi au-delà. Le Préfet de région, à la demande de la FRSEA et JA Limousin a créé une cellule de crise régionale associant l’ensemble des acteurs et qui tiendra prochainement une première réunion.

La FRSEA et JA Limousin espèrent que l’Europe, l’Etat, les collectivités territoriales ainsi que l’ensemble des partenaires des agriculteurs sauront se mobiliser à leurs côtés.

Communiqué de presse de la FRSEA et des JA du Limousin, le 31 mai 2011

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui