La Creuse Agricole 12 novembre 2013 � 08h00 | Par CR/YC

Réforme de la Pac - Les éleveurs allaitants de montagne, gagnants de la nouvelle Pac

Les éleveurs de races à viande du Massif Central semblent confiants sur la répartition des aides couplées. De leur côté, les producteurs de lait demandent une revalorisation de l'enveloppe pour la prime à la vache laitière.

Abonnez-vous R�agir Imprimer

« Nous attendons toujours une confirmation de l'enveloppe des Primes de maintien au troupeau de vaches allaitantes (PMTVA) », explique Bastien Bernard, conseiller spécialisé en élevage allaitant au CER (Centre d'économie rurale) du Puy-de-Dôme (63). Si le montant global de l'enveloppe des aides couplées est connu (982 millions d'euros par an sur la période 2014-2020), sa répartition entre les filières l'est moins. 705 millions d'euros seraient consacrés au couplage viande bovine dans le scénario actuel. Bastien Bernard se fait peu d'inquiétudes pour la filière des bovins allaitants. D'autant que « l'enveloppe annuelle globale pour les aides couplées augmente », poursuit-il. Et malgré la création de nouvelles aides couplées (vache laitière, engraissement notamment), la répartition de l'enveloppe devrait rester favorable aux éleveurs de vaches allaitantes bénéficiaires de la PMTVA. Ces derniers attendent néanmoins une confirmation du montant qui doit leur être alloué. Concernant les conditions d'attribution, Bastien Bernard précise qu'elles seront modifiées. Ainsi, les éleveurs souhaitant bénéficier du soutien couplé devront « justifier d'un niveau de productivité ». Concrètement, les animaux primés devront répondre à un ratio minimum de veau par vache allaitante. « Les aides seront davantage liées à l'acte de production », poursuit le conseiller.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 8 novembre 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2315 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2315 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS