La Creuse Agricole 02 janvier 2013 à 16h02 | Par A.M.

Race Limousine Station nationale de Lanaud - De la diversité morphologique dans les types

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gagneur (RJ) est parti vers l’Allier pour 15 400 euros.
Gagneur (RJ) est parti vers l’Allier pour 15 400 euros. - © interlim
La vente de la 2e série de la campagne 2012-2013 des veaux qualifiés à la Station Nationale de Qualification de Lanaud s’est déroulée en 2 temps : le 5 décembre pour les Espoirs et le 13 décembre pour les RJ. Au total, 186 veaux sont entrés à la Station et composaient cette 2e promotion de la campagne 2012-2013. 21 ont été achetés à l’entrée par le Gie France Limousin Testage et 12 ont été éliminés en cours de contrôle. De manière générale, cette série se caractérise par un excellent niveau génétique et un bon équilibre entre Développement musculaire (60,7/100) et Développement squelettique (62,7/100). Il est à noter également que cette série comporte des animaux de tout type : précoce, mixte et tardif.
Les « Espoirs » : la qualité au rendez-vous, les acheteurs moins…
La vente du mercredi 5 décembre s’annonçait sous les meilleurs auspices avec des veaux de qualité. Pourtant, à l’heure du bilan, celui-ci est très mitigé. En effet, les gradins sonnaient creux à l’heure du coup d’envoi avec très peu d’acheteurs qui avaient fait le déplacement pour l’occasion. Ainsi, sur les 77 veaux proposés, seulement 33 ont trouvé acquéreur à une moyenne de prix de 2 835 euros. Si la moyenne de prix est conforme à celle de la 2e série de l’an dernier (Freud excepté), le pourcentage est cependant en retrait : 42 contre 66 %.
Deux veaux se partagent la meilleure enchère du jour à 3 500 euros. Il s’agit de Gibus à l’EARL des Prairies Maureau (13) adjugé à Régis Lequeux et à Bruno Rochereau (36) et de Geranium à l’EARL Teyssier (15) vendu à Laurent Lepreux (16). Ces deux veaux partagent un point commun : des pères qualifiés RJ à Lanaud. Gibus est en effet un fils de Duc 141 (top price L4 2008-2009) x Royalshow (RJ). Ce veau de type mixte tardif se caractérise entre autre par du développement et de bonnes longueurs. Geranium, quant à lui, est un fils d’Escobar (RJ), un fils d’Asterix (RJ). Il se distingue également par de très bonnes longueurs et un bon arrondi de culotte.
Les RJ : le top price pour un éleveur de l’Allier
Les signes avant-coureur étaient favorables pour cette série : de la qualité dans la série et un ring plein. Au final, le bilan de cette vente est très positif.
Quelques veaux ressortaient clairement du lot avec des attributs très favorables. Le top price du jour est pour Gagnaur au Gaec Rouchès (12) qui a été acheté par Olivier Lena (03), un fidèle des stations, qui l’enlève à une concurrence dense pour 15 400 euros. Sorti 5e de sa promotion sur ses index avec un IMOCR de 120, ce veau est le fils d’un autre célèbre pensionnaire de la Station : Coluche (RJ), un fils de Turbot (RR VS). Sa mère, Salade, est une fille de Pablo (RJ). Au niveau morphologique, ce veau a tout : de la longueur, de la largeur, de la viande, un bon bassin… Ajoutez à cela d’excellentes qualités de race (QRste : 120) et du potentiel de croissance et vous obtiendrez le veau de type mixte par excellence.
Fait très rare qui atteste de la qualité de la série : 3 autres veaux passent la barre symbolique des 10 000 euros dont deux appartenant à l’EARL Doulcet (19). Le premier d’entre eux est Gamin, adjugé en copropriété au Gaec Aucomte (87), à Jean-Pierre Poujaud (23) et à l’Earl Coudert (23) pour 13 000 euros. Juste récompense pour ce taureau, fils de Edam (RJ) né au Luxembourg, qui se distingue par un bon développement squelettique mais aussi et surtout un développement musculaire très au-dessus de la moyenne. Il dispose notamment d’un dos long, large, bien tendu et très fourni en viande. Il possède également un bon bassin bien ouvert.
L’EARL Doulcet (19) a également vendu Guignolet pour 11 000 euros au… Gaec Rouchès (12) ! Ce demi-frère de Gamin a Neuf (RRE M) comme grand-père maternel. Contrairement à son demi-frère, il se distingue davantage par son développement squelettique même si cela reste un excellent veau de type mixte. À noter qu’il a fait un GMQ en station de 1 667 kg.
Dernier veau a passé la barre des 10 000 euros : Grigri à Alain Pezet (46) acheté par le groupe David au Portugal pour 10 000 euros tout rond. Ce veau de type mixte doté d’un DMste de 110 et d’un DSste de 104 possède également d’excellentes aptitudes fonctionnelles (AFste de 117). Félicitation aux acheteurs portugais qui repartent avec pas moins de 9 veaux sur les 19 qui franchiront nos frontières. Mentionnons également au tableau d’honneur un jeune éleveur des Yvelines, Florentin Genty, qui a acheté son premier veau en station.
Tirée par ces veaux exceptionnels, la moyenne s’établit ainsi à 4 847 euros de moyenne contre 4 692 euros l’an dernier. Le taux de vente est quant à lui de 92 % (60/65).

Informations complémentaires et veaux restant à la vente :
Interlim Génétique Service – 05 55 06 46 46 – interlim@limousine.org

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui