La Creuse Agricole 27 décembre 2013 à 08h00 | Par P. Dumont

Race Limousine - Limousine Park ouvrira ses portes mi 2015

Après maints rebondissements, le projet agro-touristique porté par le Pôle de Lanaud est sur les rails. Il a été lancé officiellement le 10 décembre en présence du président de Région et du délégué régional de la Fondation du Patrimoine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Creuse agricole et rurale © Les partenaires du projet Limousine Park, Etat, Co Atelier Dune © La ferme Atelier Dune © Le labyrinthe

Depuis la fin des années 90 et la crise de la vache folle, les responsables de Lanaud rêvaient à un lieu de communication sur l’élevage. Ce sera bientôt chose faite avec l’ouverture programmée en 2015 du premier parc agro-touristique en France : Limousine Park. « En 1984, nous avons été les premiers à lancer une station de qualification spécifique à une race. Les premiers à nous lancer dans la génomique en race allaitante en 2011 et en 2013, les premiers à nous doter d’une station de méthanisation. Avec Limousine Park, nous sommes encore des précurseurs », a énoncé fièrement Bernard Roux lors du lancement officiel du projet. Et cela n’aura pas été sans mal. En effet, les contraintes sanitaires, imposées par la station de qualification ou architecturales, liées au classement des bâtiments de Jean Nouvel étaient nombreuses. Au final, selon les mots de Jean-Paul Denanot, premier financeur, « c’est un projet d’envergure mais aussi raisonnable ». Outre les financements régionaux et nationaux, la Fondation du patrimoine s’associera aussi au projet via le mécenat, une première en France. « C’est un projet original qui réunit tous les patrimoines : bâti, naturel, vivant, explique le délégué régional Jean-Claude Boisdevesy, c’est pourquoi nous avons choisi de le soutenir ». Dans les semaines à venir, la Fondation du patrimoine sollicitera particuliers et entreprises afin de trouver des fonds complémentaires pour Limousine Park. Destiné à faire découvrir la race limousine, son évolution, son terroir et ses éleveurs, il respecte l’existant et tire partie du site. L’entrée actuelle sera conservée et le parking agrandi. L’esplanade devant les bâtiments administratifs et la ferme d’évaluation sera enrichie d’une boutique et d’un espace séminaires. Sous le restaurant réaménagé, le ring accueillera des projections et expositions sur des thématiques agricoles. À la sortie du ring, un parcours retraçant l’évolution de la Limousin depuis les origines conduira les visiteurs aux levades. Là, des longues vues dévoileront le relief et le bocage limousin. Puis, des plateformes pédagogiques en bois seront dédiées à la race Limousine et l’élevage. Enfin, la dernière partie de la visite conduira le public sur des îles aménagées sur le bassin d’orage. Plantées de différentes essences locales, elles s’inspireront du labyrinthe construit par Dédale pour le Minotaure. Passer d’une île à l’autre impliquera de résoudre des énigmes.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 27 décembre 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2213 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2213 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui