La Creuse Agricole 18 octobre 2011 à 11h32 | Par A.M.

Quotas laitiers - Des litres de lait à acheter dans le bassin Auvergne-Limousin jusqu’au 31 octobre 2011

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le bassin laitier Auvergne-Limousin, installé par le Préfet de région le 12 mai dernier, s’était fixé des objectifs ambitieux quant à la poursuite de la structuration des outils et à l’augmentation de la production laitière en vue d’atteindre la référence de la zone.

Au terme de la période de dépôt des demandes d’attribution de références laitières supplémentaires à titre gratuit, plus de 2 900 producteurs laitiers ont sollicité l’octroi de litrages supplémentaires, représentant un volume total demandé de plus de 87 millions de litres.
Les producteurs du bassin prouvent leur dynamisme ainsi que leur capacité à produire en quantité et en qualité sur leurs exploitations. Cette dynamique est, par ailleurs, un signe fort de la volonté des agriculteurs d’an­crer durablement la production laitière dans leurs territoires de montagne du bassin Auvergne-Limousin alors même que la fin des quotas laitiers au 1er avril 2015 approche.

Selon le cadre national d’attribution des volumes, le bassin laitier Auvergne-Limousin dispose d’un volume de quota « livraisons » à redistribuer aux producteurs demandeurs de 34,1 millions de litres.

Cette disponibilité ne permettra donc pas de satisfaire la totalité des demandes au niveau souhaité. Aussi, les producteurs sont invités à participer au dispositif de Transfert spécifique sans terre, au tarif de 0,1125 euro le litre de lait. Par la volonté de la conférence de bassin, les critères d’attribution de ces quotas « payants » sont très ouverts, offrant ainsi de larges possibilités à tout producteur d’acheter des litrages. Il est rappelé que les fonds ainsi mobilisés dans le bassin seront utilisés au financement des aides à la cessation d’activité laitière des producteurs arrêtant la production.

Dans une logique d’optimisation de la production laitière et d’atteinte du volume affecté au bassin Auvergne-Limousin, le dispositif d’achat de litrages est ouvert à tous les détenteurs d’un quota de référence « livraisons » sans obligation minimale de réalisation du quota déjà détenu, à la condition qu’ils s’engagent à acheter plus de 5 000 litres. L’attention des demandeurs est toutefois portée sur le fait que les quotas achetés dans ce cadre n’intègreront leur référence laitière qu’à partir du 1er avril 2012.

Il est rappelé que les procédures d’attribution laitière à titre gratuit et à titre payant sont différenciées : en conséquence de quoi, la participation à chaque dispositif nécessite le dépôt de deux demandes bien distinctes.
Les producteurs qui souhaitent acheter un volume de lait complémentaire doivent impérativement déposer leur demande avant le 31 octobre 2011 auprès de la Direction départementale des territoires de leur département.

Communiqué de presse de la Préfecture de la région Auvergne

Contacts :
- DDT Creuse, Service économie agricole, 05 55 61 20 23 ;
- DDT Allier, Service économie agricole, 04 70 48 79 79 ;
- DDT Cantal, Service économie agricole, 04 63 27 66 66 ;
- DDT Corrèze, Service économie agricole, 05 55 21 80 26 ;
- DDT Haute-Loire, Service économie agricole, 04 71 05 84 00 ;
- DDT Puy-de-Dôme, Service économie agricole, 04 73 42 14 14.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui