La Creuse Agricole 22 décembre 2012 à 08h00 | Par A.M.

Que vaut la parole du Ministre de l'Agriculture ?

L'annonce du ministre de l'agriculture de revenir sur l'aide à l'engraissement des jeunes bovins décidé au printemps dernier a suscité de vives réactions auprès des agriculteurs creusois qui ont fait entendre leur colère par une opération « coup de poing ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale

Si le changement c'est maintenant, on peut dire que le Ministre de l'Agriculture n'a pas tardé pour appliquer cette devise en supprimant purement et simplement l'aide à l'engraissement destiné aux jeunes bovins, grâce aux bonnes suggestions de la Confédération Paysanne.

Une décision qui a mis le feu aux poudres pour de nombreux éleveurs engraisseurs qui voyaient en cette aide un soutien à l'élevage, d'autant plus à l'heure où les comptes de l'agriculture font apparaître que le revenu des éleveurs n'excède pas 15 000 euros pour 2012.
Exaspérés par les paroles d'un ministre aussi volatiles que les prix agricoles, les Jeunes Agriculteurs, avec le soutien de la FDSEA, sont passés à l'action dans la nuit de jeudi à vendredi. Une centaine d'éleveurs d'agriculteurs « armés » de pelles et de truelles ainsi que de tous les matériaux nécessaires ont muré l'accès à la cité administrative.
Dans la foulée, la préfecture n'a pas été épargnée, en déversant du fumier devant la grille où l'on pouvait lire sur la banderole : « voici à quoi ressemble la parole de l'État ».
Il est vrai que cette aide dotée de 8 millions d'euros passe donc sous le nez des engraisseurs qui s'étaient engagés dans cette démarche et avaient investi en conséquence dans l'alimentation et pour certains, en achetant des animaux afin d'atteindre le seuil minimum pour faire tourner la filière.

 

[...]

La suite est à lire dans La Creuse agricole et rurale du 21 décembre 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui