La Creuse Agricole 25 novembre 2009 a 16h18 | Par A.M.

Programme Herbe et fourrages - « Soif d'eautonomie » : l'abreuvement au champ

Un document technique a été élaboré au sujet de l'abreuvement.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Ce document est accessible sur le site http://limousin.synagri.com
Ce document est accessible sur le site http://limousin.synagri.com - © D.R.

Depuis que l'élevage existe, la problématique de l'abreuvement des animaux a du être prise en compte par les éleveurs : ainsi chacun a pu, en fonction de son exploitation et des besoins de ses animaux, mettre en place le système qu'il croyait le plus efficient. Au prix de multiples contraintes et corvées des agriculteurs, les animaux ont bu jusqu'à aujourd'hui et sûrement encore demain l'eau qui leur était mise à disposition. Parler d'autonomie fourragère et alimentaire des animaux comporte évidemment un très large volet sur l'abreuvement et sur tout ce qui, de la ressource en eau, de son stockage, et des différents systèmes de distribution font que cette autonomie est acquise durablement. Par ailleurs, la règlementation a évolué et il ne faut pas forcément en avoir peur mais comprendre que les premiers bénéficiaires sont les animaux ; en effet, la qualité de l'eau d'abreuvement conditionne grandement l'état sanitaire du troupeau et donc ses performances économiques.

Dans le cadre du programme Herbe et fourrages en Limousin, un document technique a été élaboré sur l'abreuvement par les chambres d'agriculture du Limousin, Coop de France Limousin, la FRCIVAM et l'ASAFAC : il présente les différents systèmes de prélèvement de la ressource et d'abreuvement, les aspects réglementaires, avantages, inconvénients et leurs coûts respectifs. Des témoignages d'éleveurs illustrent ces différents systèmes.

Ce document est accessible sur le site http://limousin.synagri.com (rubrique Nos publications/fourrages/études) et auprès des partenaires du Programme Herbe et Fourrages. Vous pourrez ainsi prendre connaissance de l'ensemble des données contenu dans ce guide à la fois technique et pratique sur l'utilisation et la distribution de l'eau aux animaux. L'autonomie en eau des exploitations permet de sécuriser l'abreuvement des animaux ainsi qu'une diminution sensible des charges financière et de travail : assurer la promotion de cet enjeu pour les élevages limousins est un objectif majeur pour l'ensemble des professionnels de l'agriculture.

Pour toute information complémentaire, contacter Hervé Feugère référent PSHF, chambre d'agriculture de la Creuse Les référents du PSHF : Chambres d'Agriculture du Limousin, FRCIVAM et Coop de France Limousin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2315 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2315 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS