La Creuse Agricole 07 novembre 2011 à 14h24 | Par Sophie Giraud

Production laitière - Michel Lacoste : «Contrat Lactalis : Non à l’intégration»

Pour Michel Lacoste, président de l’association des producteurs de lait du Massif central, l’État doit obliger Lactalis a entrer dans le processus de discussion collective, comme le prévoit la Loi de modernisation agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Lacoste, producteur de lait dans le Cantal est président de l’Association des producteurs de lait du Massif central.
Michel Lacoste, producteur de lait dans le Cantal est président de l’Association des producteurs de lait du Massif central. - © La Creuse agricole et rurale

Les producteurs de lait sont depuis plusieurs mois en ordre de marche pour mettre en œuvre la contractualisation. Quel est le schéma d’organisation retenu au niveau du Massif central ?
Michel Lacoste : Dans le cadre de la contractualisation, nous avons créé l’association des producteurs de lait du Massif central (APLMC), afin d’accompagner les producteurs dans la négociation avec leurs entreprises. L’association regroupe, sur l’ensemble du bassin de production Auvergne-Limousin, les associations locales de producteurs qui se sont structurées autour de chaque entreprise et le syndicalisme FNSEA-JA.

Pour bien comprendre, l’APLMC n’aura donc pas vocation à aller négocier directement avec les entreprises ?
M.L. : Les groupes de négociations sont constitués au niveau de l’APLMC. Ils comptent parmi leurs membres des producteurs livrant à chacune des entreprises avec lesquelles vont s’ouvrir les discussions.

Quel travail a d’ores et déjà été mené ?
M.L. : Depuis le printemps dernier, nous avons analysé les contrats fournis par les entreprises, et constaté que certains d’entre eux étaient déséquilibrés et fortement désécurisants pour les producteurs de lait. Avec les groupements de producteurs, nous avons donc établi une contre-production, beaucoup plus équilibrée. Aujourd’hui, les discussions sur les contrats sont en cours, dans l’ensemble des entreprises.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 4 novembre 2011.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui