La Creuse Agricole 03 juillet 2016 à 08h00 | Par Viviane Thevenot

Premiers essais de glace carbonique

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VT

La glace carbonique est un nouveau moyen de lutte homologué contre les campagnols terrestres sur prairie. Il s’agit de dioxyde de carbone (CO2) sous forme solide à la température de -80 °C. Lorsqu’il passe à l’état gazeux, le CO2 a pour but d’asphyxier les campagnols dans les galeries.
Grâce à l’implication de la profession agricole, une Autorisation de Mise sur le Marché dérogatoire (AMMd) de 120 jours, valable provisoirement jusqu’au 13 octobre 2016, a été obtenue pour la glace carbonique dans le cadre de la lutte contre le campagnol terrestre sur prairie. La société PRAXAIR est titulaire de cette AMMd et commercialise de la glace carbonique, sous le nom de « Myodox ». Un représentant de la société PRAXAIR est venu le 23 juin, à l’INRA de Marcenat dans le Cantal pour faire une démonstration de l’utilisation de leur produit Myodox. Muni de gants et de lunettes, il a déposé quelques bâtonnets de glace carbonique dans une galerie. Le CO2 du bâtonnet se libère à température ambiante et se répand dans la galerie pour asphyxier les campagnols. Il faut donc bien refermer la galerie avec la terre pour la rendre étanche sinon le CO2 s’échappe et ne produit pas l’effet escompté.
Les bâtonnets de glace carbonique sont vendus dans des cartons isothermes de 20 kg. Ce conditionnement ne permet de conserver le produit que 2 à 3 jours à -78 °C et, les éleveurs doivent donc l’appliquer très rapidement après la livraison. La méthode consiste à introduire environ 60 grammes de glace carbonique par sortie de galerie, soit 5 à 6 bâtonnets par trou.
Comme tout moyen de lutte contre les campagnols, la glace carbonique est à privilégier en tout début d’infestation pour des questions d’efficacité, mais aussi de coût et de temps de main d’œuvre.
Le CO2 est un produit naturel, incolore et non inflammable. Son utilisation sous forme de glace carbonique nécessite tout de même plusieurs précautions d’emploi :
- porter des gants et des lunettes de sécurité,
- ne pas transporter le produit dans un véhicule mal aéré,
- ne pas stocker dans un local confiné, ni dans un autre emballage que celui de livraison,
- garder hors de portée des enfants.
De plus, seul le Certiphyto est nécessaire pour appliquer le produit Myodox.
L’INRA de Marcenat dans le Cantal est donc le premier site à expérimenter l’utilisation de glace carbonique en Auvergne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2185 | mai 2018

Dernier numéro
N° 2185 | mai 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui